Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

15 Feb

Adara propose une gamme d'outils culturels particulièrement en direction des jeunes.

Publié par RAYMOND Michel

Adara propose une gamme d'outils culturels particulièrement en direction des jeunes.
«Les deux grands axes de l'association Adara (maintenant en Gascon, province d'origine de son fondateur) sont de développer des actions culturelles par le biais du spectacle vivant, de l'image, du cinéma etc... et de proposer des actions en direction de l'enfance en direction de l'enfance et de la jeunesse » explique Philippe Nauze, l'initiateur de cette nouvelle association qui est la 75e dans la ville.
Créée il y a deux ans, son siège social vient de rejoindre Pont-de-Vaux après avoir été un temps à Saint-Trivier-de-Courtes où ce dernier avait conduit un projet de court métrage vidéo avec le collége Louis-Vuitton. La devise d'Adara est : « il ne faut pas attendre pour offrir à l'enfance et à la jeunesse les moyens de grandir ». On l'aura compris, son action se situe en priorité en direction des jeunes, en particulier à travers le développement d'actions culturelles. Ces actions concerneront l'ensemble des communes du canton. « Notre rôle n'est pas de concurrencer les associations existantes, mais d'agir en toute complémentarité en travaillant en partenariat avec elles » prévient ce dernier qui a déjà fait ses preuves dans la cité en lançant il y a quelques mois le théâtre d'improvisation à SLC. Il souligne qu'Adara s'appuie sur l'éducation populaire en oeuvrant à l'émancipation de chacun en proposant des actions à travers lesquelles tout un chacun peut s'exprimer, se responsabiliser, coopérer, expérimenter et s'ouvrir au monde. « Nous travaillons dans l'immédiat sur l'ouverture d'un centre de loisirs pour les enfants cet été en partenariat avec les P'tites canailles de Saint-Etienne-sur-Reyssouze. J'interviens aussi en impro dans des écoles primaires du canton et au collège Antoine-Chintreuil avec deux ateliers. Nous ferons le déplacement à Paris avec un groupe pour assister à la finale du trophée culture et diversité avec Jamel Debbouze ». Mais beaucoup d'autres projets sont dans les cartons d'Adara comme des ateliers de réalisation de courts-métrages et un ciné-club avec des séances de « cinéma surprise » : des projections de films dont le titre n'est pas dévoilé à l'avance.
Côté finances, les projets pourront bénéficier d'aides financières provenant de l'Etat et d'organismes sociaux du département. Pour l'heure les élus locaux semblent avoir été sensibles aux arguments développés par cette nouvelle association, en particulier pour son action en faveur de l'attraction du territoire. Et les contacts avec le premier groupe de jeunes gens s'avèrent très positifs : « nous espérons avoir prochainement un lieu où ils pourraient se rencontrer » conclut Philippe Nauze qui anime ensemble des activités.
Composition du bureau d'Adara :
Catherine Nauze (présidente), Joëlle Brosselin (secrétaire), Michel Touraine (trésorier). Le conseil d'administration est composé d'une dizaine de membres.
Pour en savoir plus :
Page facebook : adara.asso
Courriel : contact.adara@free.fr
Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux