Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

28 Feb

L'ancienne usine Mitsubishi en passe d'être louée.

Publié par RAYMOND Michel

L'ancienne usine Mitsubishi en passe d'être louée.
Retour en arrière. A la suite du fumeux naufrage de la société Offroad dans la reprise des activités de Mitisubishi Motors France, suite au retrait en 2009 de la firme Japonaise de toute forme de compétition automobile à cause de la crise financière mondiale, notamment des rallyes-raids comme le Dakar. L'usine construite par la communauté de communes sur la zone Acti parc à Boz, était depuis 2010 désespérément vide de tout occupant. Quand il n'avaient pas été licenciés, les salariés avaient rejoint Thierry Viardot chez Vaison Sport à Marmagne, près du Creusot, où sont construits depuis les prototypes financés par Mitsubishi Brésil que l'on voit sur le Dakar sud américain. Au fil des années d'éventuels repreneurs n'avaient jamais donné suite. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, ce bâtiment de 8 000 mètres carrés dont le coût s'élevait à l'origine à 3,5 millions d'euros au compte investissement de l'intercommunalité, avait été vandalisé et délesté il y a quelques semaines de tout ce qui avait de la valeur (métaux, câbles électriques etc...). D'après les premières estimations le coût de ces actes malveillants se situeraient entre 150 000 et 200 000 euros que les assurances devraient prendre en charge après passage d'expert.
Rayon de soleil dans l'eau froide, vendredi soir en réunion de communauté de communes, le président Henri Guillermin a annoncé qu'il avait trouvé un locataire pour ce bâtiment. Selon ce dernier, il s'agirait de LCB (laboratoire de chimie et de biologie) food savety qui est installé depuis plusieurs décennies à La Salle, village bien connu du Mâconnais, à quelques kilomètres de Pont-de-Vaux. Cette entreprise est spécialisée dans l'expertise en biologie alimentaire, dans le développement, la fabrication de produits d'hygiène et de désinfection pour les industries agricoles et alimentaires. Le montant de location de ce bâtiment a été fixé à 117 000 euros par an. Mais d'ici là, l'intercommunalité doit lancer des travaux pour réparer les dégâts. Ce qui a en principe été accepté par le conseil communautaire. Et pour sa part, LCB food savety doit engager un montant d'investissement d'un million d'euros sur le site. Cette entreprise ayant de bonnes perspectives de développement à l'export sur 40 pays du monde où sont vendus ses produits. A la clé sont prévus de nouveaux emplois. Le personnel de LCB, soit une quarantaine de personnes, devrait s'installer à Acti parc début juillet prochain dès que les travaux prévus seront terminés.
Autre bonne nouvelle lors de cette réunion : la location du bâtiment occupé par Absolab à Gorrevod dans un bâtiment dont la communauté de commune est propriétaire. Cette société a été mise en liquidation il y a quelques mois et c'est Arcos qui est preneur de ce bâtiment pour un montant de location mensuelle de 2 800 euros. Cette petite société fabrique des machines, des séchoirs notamment, destinées à l'industrie alimentaire, dans des locaux achetés à la communauté de communes il y a quelques années où elle est à l'étroit.
Malgré ces deux locations, il reste cependant trois bâtiments à vendre ou a louer dont la communauté de communes est propriétaire. L'un se trouve à Chamerande et les deux autres sur Acti parc à Boz.
Commenter cet article

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux