Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

22 Feb

Reçu 5 sur 5.

Publié par RAYMOND Michel

C'est dans la froidure qu'a débuté samedi matin la journée des classes en 5. La pluie qui menaçait aura cependant épargné la fête et pas tempéré la chaleur des retrouvailles entre amis du même âge. Tout commençait donc le matin au moment de la distribution des chapeaux et cocardes, les conscrits étaient déjà relativement nombreux à l'église où avait lieu la messe célébrée par le Père Ishaq Barkat, curé de la paroisse. Et en un prompt renfort, ils étaient plus nombreux encore à former le défilé, clique cantonale en tête, qui a rejoint à travers cité pontévalloise le monument aux morts où se déroulait le traditionnel hommage aux enfants de la ville tombés au champ d'honneur. Comme il est d'usage, après le dépôt de la gerbe au pied du poilu de 14, c'est un conscrits de 20 ans : Mathieu Bernard, qui a lu le message en l'honneur des victimes de toutes les guerres. Pour ensuite faire respecter une minute de silence à la mémoire des victimes de toutes les guerres, avant que résonne sur le site la Sonnerie aux morts et l'hymne national.
Quelques minutes plus tard, le cortège s'étant reformé, autres moments forts liés à la tradition de la journée des classes, c'était vers 12 h 30 la séance photo sur la place Joubert avec Bernadette Guven, avant que cent cinquante personnes, conscrits et invités, s'engouffrent frileusement à la salle des fêtes où se tenait le banquet servi dans les règles de l'art par Jean-Jacques Gondal et Martine Clerc de Sel et sucre.
« Cette journée des classes se passe très bien, tout le monde a répondu, nous avons peu de défections par rapport au nombre de personnes que nous attendions au banquet » se félicitait Daniel Juhentet, président de l'amicale des classes en 5 qui était avec Jean-Claude Morel, et un petit noyau de conscrits, la cheville ouvrière de cette manifestation parfaitement réussie.
L'après-midi a excellemment été animé par Raffi Dj, avec Pascal Faillet aux manettes, qui a diffusé une excellente ambiance dans la salle et tout devait s'achever le soir avec une soupe à l'oignon. Ce dimanche 22 février, c'était l'après-midi matefaims dans la même salle des fêtes qui a réuni une partie des conscrits de la veille dans les dernières libations qui clôturaient pour dix ans cette journée des classes en 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Reçu 5 sur 5.
Commenter cet article

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux