Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

28 Apr

Une future éco-interprète à la Maison de l'eau et de la nature.

Publié par RAYMOND Michel

Une future éco-interprète à la Maison de l'eau et de la nature.
La Maison de l'eau et de la nature accueille depuis quelques jours une nouvelle stagiaire qui sera sans doute dans quelques mois éco-interprète pour avoir suivi la même formation que Bénédicte Fourneau, la directrice de cet établissement. Il s'agit de Stéphanie Baranyai, âgée de 28 ans et originaire de Belfort, qui est actuellement pour un an en formation au CPIE (centre permanent d'initiatives à l'environnement) Bresse du Jura, à Arlay, près de Lons-le-Saulnier. Cet institut est de nos jours considéré en France comme le meilleur centre de formation dans la préparation d'étudiants aux métiers de l'environnement.
C'est dans le cadre d'un stage en alternance que cette dernière est arrivée à la Maison de l'eau et de la nature pour trois mois, au terme d'un solide cursus qui l'a conduit d'un bac STAE (sciences et technologies agronomie et environnement) jusqu'au CPIE d'Arlay, en passant par un master à l'IUFM (institut universitaire de formation des maîtres) de Franche-Comté, un service civique passé sur l'interprétation d'un sentier de randonnée et plusieurs postes d'animatrice nature environnement. Elle a aussi travaillé pour la Maison départementale de l'environnement du Malsaucy (Belfort) et sur un projet de jardin pédagogique avec l'école primaire d'Echenoz-la-Méline, en Haute-Saône.
Depuis son arrivée à la Maison de l'eau et de la nature, Stéphanie Baranyai ne manque pas d'activités. Après la découverte des quatre sites naturels protégés du secteur de Pont-de-Vaux qui l'ont beaucoup impressionnée, sa région d'origine ne possédant rien de semblable, elle a découvert une pêche électrique avec la fédération des pêcheurs de l'Ain qui dressait un inventaire de poissons dans la Reyssouze, et a participé à un comptage d'amphibiens sur la zone tourbeuse des oignons à Boz où a été découvert un spécimen rares de salamandre. A cela s'ajoutent maintenant au cours de ce dernier trimestre scolaire nombre de visites et de sorties sur le terrain avec des écoliers de la région de passage à la Maison de l'eau et de la nature. Bref, Stéphanie Baranyai ne manque pas de matière pour commencer la rédaction de son mémoire qu'elle doit rendre en octobre avec un oral prévu en décemb
re.
Commenter cet article

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux