Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

13 Jun

Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.

Publié par RAYMOND Michel

Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Cent-cinquante personnes vendredi soir à la salle des fêtes de Pont-de-Vaux ont assisté à une grande première. Il s'agissait du spectacle de fin d'année des ateliers de théâtre d'improvisation que Philippe Nauze a animé deux fois par semaine au collège Antoine-Chintreuil pendant l'année scolaire. Ces ateliers hebdomadaires ont réuni 28 collégiens en séances d'une heure le jeudi et le vendredi entre 13 heures et 14 heures. Les élèves se dépêchaient de prendre leur repas de midi au restaurant du collège pour participer à ces ateliers avant la reprise des cours. Il s'agissait d'un « projet jeunes » monté par Philippe Nauze, l'association Adara et la direction du collège, avec le concours financier de l'ex Conseil général de l'Ain (devenu depuis Conseil départemental) et plusieurs de ses partenaires. Dans ce projet était prévu un budget au mois de mai dernier qui permettait de financer une escapade du groupe d'élèves à la capitale où ces derniers avaient assisté à la finale du « Trophée culture et diversité de Paris » animé par Jamel Debbouze, ex-comédien de théâtre improvisé dans sa cité banlieusarde, auquel étaient présents en clôture : le premier ministre Manuel Valls, et la ministre de la culture Fleur Pellerin. Inutile de dire quetous étaient heureux de cette sortie.
Ce premier spectacle donné par les collégiens a été une réussite car les manches d'une à quatre minutes opposant deux équipes (quatre au total : noir, blanc, rouge, bleue) sur des thèmes donnés par Philippe Nauze : « Et s'il n'en restait qu'un ? », « La boote secrète », « A la recherche du yaourt maléfique », « Marée noire », « les nerfs à vif »... donnaient lieu à ces scènes cocasses dans lesquels les jeunes comédiens improvisateurs on montré qu'ils ne manquaient pas de culture, d'imagination et d'esprit de répartie. Bien évidemment, c'est l'animateur des ateliers qui arbitrait avec la partialité et la mauvaise foi habituelle que demande ce genre de duels oraux pour donner du piment aux saynètes.
Dans la salle, parmi de nombreux parents, on notait la présence d'Eliane Magurno-Peinnet, la principale du collège Antoine-Chintreuil, et de Pascal Denatte, l'intendant de l'établissement, lesquels se sont félicités des prouesses des élèves dans leurs duels improvisés.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Les collégiens ont brûlé les planches en duels improvisés joués devant leurs parents.
Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux