Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

01 Jun

Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.

Publié par RAYMOND Michel

Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Pour la première fois, les 450 élèves du collège Antoine-Chintreuil ont participé lundi matin à un exercice d'évacuation complète de l'établissement sur un scénario d'incendie. Habituellement trois exercices intérieurs ont lieu chaque année mais jusque là aucun d'eux s'était déroulé à l'extérieur.
Cet incendie était symbolisé par deux bas de fûts d'huile contenant des hydrocarbures enflammés placés à l'entrée de la cour par l'avenue Adrien-Thierry, à proximité des cuisines et de la chaufferie, deux points sensibles pour être source de feu possible notamment à travers les flux d'énergie en gaz de ville qui les alimentent.
A 10 h 45, l'alarme incendie a retenti dans les couloirs du collège et les élèves ont abandonné leurs affaires sur place pour quitter séance tenante leurs classes avec leurs professeurs et rejoindre le hall puis la porte principale située rue de la Résistance où en bon ordre ils ont été encadrés par des agents de l'établissement vêtus de gilets jaunes qui les ont accompagnés jusqu'à la zone de rassemblement prévue à la salle omnisport à deux cents mètres de là. Après avoir franchi le carrefour formé par l'avenue de la Verchère et l'avenue Adrien-Thierry sécurisé par trois personnes du collège, à l'intérieur de la salle des sports les professeurs ont procédé à l'appel des élèves de chaque classe et Michel Vernoux, agent de prévention au collège qui est aussi lieutenant au centre d'incendie et de secours de Pont-de-Vaux, dernier à quitter l'établissement à ce titre, a effectué un contrôle des effectifs avec les responsables de chaque groupe d'élèves. Quelques minutes plus tard, la fin d'alerte était donnée par les pompiers et le cortège s'est reformé pour emprunter le trajet en sens inverse qui conduisait à l'établissement où les cours ont repris vers 10 h 15, à l'heure prév
ue.
Eliane Magurno-Peinnet, principale du collège, qui était à l'origine de cet exercice se félicitait de sa réussite. L'évacuation et la réintégration n'auront pris que 22 minutes sur l'emploi du temps des élèves : « le collège a totalement été évacué en moins de 5 minutes et tous les élèves étaient à la salle des sports en 9 minutes ». Des chiffres qui constituaient l'un des éléments importants inscrits sur une fiche qui permettra de tirer un bilan de cette opération.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Les collégiens ont participé à un exercice « grandeur nature » d'évacuation de leur établissement.
Commenter cet article

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux