Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

30 Jul

Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.

Publié par RAYMOND Michel

Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Une cinquantaine d'adhérents de la FDSEA 71 (fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles) de Saône-et-Loire étaient présents mercredi soir vers 22 heures en zone artisanale du Bois Bernoux à Cuisery pour manifester leur mécontentement à l'égard de la restauration collective qui utilise des produits d'importation dans la préparation de ses menus. « Lors d'un récent contrôle chez un grossiste en viande de Bourgogne, nous avons vidé les rayons et nous sommes aperçus que seulement 15% des produits provenaient de France, le reste venait de l'étranger. En contrôlant un autres grossiste en Rhône-Alpes, nos collègues ont constaté des viandes en provenance de 17 pays étrangers. Cà ne peut plus durer, les exploitants agricoles crèvent la gueule ouverte à cause de çà » expliquait Luc Jeannin, éleveur à Saint-Eugène, près de Toulon-sur-Arroux, secrétaire général de la FDSEA 71, accompagné de Pascal Cottenceau, vice-président du Chalonnais.

Une entreprise exemplaire pour ses approvisionnements locaux.

L'objectif du groupe était Bourgogne repas une société présente sur le site depuis une vingtaine d'année après avoir déménagé de Chalon-sur-Saône où elle a été créée en 1978. Cette entreprise emploie de nos jours 66 salariés dans la préparation quotidienne de six mille repas. « J'ai été prévenu de cette manifestation par mon fils qui a vu ce rassemblement en passant devant l'usine » nous confiait Thierry Sonrier, président directeur général de cette société. Lequel est arrivé dare-dare avec Valérie Bréthenet, sa directrice commerciale, pour dialoguer avec les agriculteurs mécontents. Grand bien lui en a pris car un Manitou et une remorque attelée à un tracteur étaient déjà prêts à déverser sur le parking plusieurs tonnes de fumier devant l'entrée de l'usine. « Depuis quatre ans nous nous approvisionnons au maximum auprès de producteurs locaux » a plaidé avec vigueur Valérie Bréthenet en citant une liste de fournisseurs. « Nous sommes prêts à agir en toute transparence avec vous. Nous pouvons vous montrer les marchandises dans les frigos et les factures des produits que nous utilisons. Notre politique est basée sur un service de qualité. Nous travaillons en très grande majorité des produits frais achetés auprès de fournisseurs locaux. Ce qui fait que nous sommes plus chers que nos concurrents et que nous perdons des marchés » poursuivait la directrice commerciale.

Les manifestants ont fait contre mauvaise fortune bon cœur.

« En ce moment on pourrait acheter du poulet congelé en provenance de Thaïlande à 2,10 euros le kilo. Or, se sert en exclusivité chez Guillot Cobreda à Cuisery » ajoutait Thierry Sonrier qui proposait à cinq des manifestants présents de l'accompagner dans les frigos pour vérifier la provenance des produits. Cette visite s'est révélée positive car l'ensemble des produits examinés portaient des étiquettes prouvant qu'il étaient livrés par des producteurs français.
Finalement, en maugréant pour ce « coup pour rien », nombre d'entre eux ont poursuivi le débat sur le parking en vitupérant contre le gouvernement et les élus. Mais les exploitants agricoles en colère ont décidé de faire contre mauvaise fortune bon cœur en levant le siège. Sur place on notait la présence discrète de deux gendarmes de la brigade de Cuisery, qui ont assuré la sécurité du groupe en canalisant le trafic des poids lourds entrant et sortant de la base logistique de la société Norbert-Dentressangle qui est voisine de Bourgogne repas.
A noter que ce soir là une opération de même nature se déroulait chez Sodexo (enseigne nationale de restauration collective) à Mâcon et que cette fois les responsables de cette société étant absents pour dialoguer, plusieurs tonnes de fumier ont été déversées. « De la discussion jaillit la lumière » a écrit Confucius. Ce soir là le parking du Bois Bernoux à Cuisery est sorti des ténèbres...
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Mauvaise pioche pour la FDSEA 71.
Commenter cet article

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux