Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

12 Jul

Un concert magistral et envoûtant.

Publié par RAYMOND Michel

Un concert magistral et envoûtant.
L'ensemble vocal Buxtehude en Bourgogne (nom d'un compositeur allemand du XVIIème siècle) est de nos jours un choeur reconnu dont l'exigence et l'ouverture en matière de chants sacrés nous font découvrir des œuvres méconnues. Dirigé par Roland Ménéguz, ce groupe mixte d'une vingtaine de choristes était samedi soir à l'église de Pont-de-Vaux où il a donné un concert de motets anciens et classiques à capella.
En première partie, le public d'une cinquantaine de personnes a tout d'abord apprécié des chants en canon parfaitement maîtrisés : « Deo gratias » attribué à Johannes Ockeghem, « V'amo di core teneramente » de Wolfgang-Amadeus Mozart, et « Du sollst an einen Gott glauben » de Joseph Haydn. C'était ensuite la simplicité pure et austère du motet « In dulci Jubilo » de Mickael Praetorius, avant la profondeur et la sérénité sacrée de « Geistliche Concerten Auf meinen lieben Gott trau ich in Angst und Not » de Samuel Scheidt, et « Choral Auf meinen lieben Gott trau ich in Angst und Not » de Jean-Sébastien Bach.
En seconde partie, Roland Ménéguz, en chef de choeur passionné, a dirigé trois motets : « Justum, deduxit Dominum » de Johann-Ernst Eberlin, « MH305 Tenebrae facta sunt » et « Victimae paschali laudes » de Mickaël Haydn, puis « Te Jesu deprecamur », une adaptation nocturne « Mi lagnero tacento » KV437 de Wolfgang-Amedeus Mozart, et trois psaumes (31, 61, et 50) de Joseph Haydn, qui donnaient une dimension céleste à cette soirée. Ce concert magistral et envoûtant s'est terminé au fond du choeur de l'église où les choristes se sont rassemblés autour de l'orgue Saby derrière l'autel où officiait Rémy Poilane qui accompagnait le « Kirchenlieder O Gotteslamm CV 343.1 » de Wolfgang-Amedeus Mozart chanté avec magnificence par l'ensemble vocal Buxtehude en Bourgogne. Le public a salué ces instants musicaux en répondant par des applaudissement nourris au terme de chacune des prestations d'où s'étaient élevées force de conviction et message spirituel.
Un concert magistral et envoûtant.
Un concert magistral et envoûtant.
Un concert magistral et envoûtant.
Un concert magistral et envoûtant.
Un concert magistral et envoûtant.
Un concert magistral et envoûtant.
Un concert magistral et envoûtant.
Un concert magistral et envoûtant.
Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux