Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

03 Jul

Une réunion d'information sur la charte « objectif zéro pesticides dans nos villes et villages ».

Publié par RAYMOND Michel

Une réunion d'information sur la charte « objectif zéro pesticides dans nos villes et villages ».
Le syndicat du bassin versant de la Reyssouze proposait jeudi matin aux 38 communes riveraines adhérentes une réunion d'information sur la charte régionale d'entretien des espaces publics « objectif zéro pesticide dans nos villes et villages ». Cette réunion animée par Héloïse Grimbert, chargée de mission auprès dudit syndicat, Guillaume Bouchut, animateur de la FRAPANA (fédération Rhône-Alpes de protection de la nature) et Nicolas Gonon du service espaces verts à la ville de Bourg-en-Bresse, devant une vingtaine d'élus sur 76 délégués composant le conseil d'administration du syndicat, s'est tenue la la Maison de l'eau et de la nature à Pont-de-Vaux.
Comme l'ont expliqué les intervenants à travers des exemples de collectivités qui se sont déjà engagées dans une telle procédure comme le chef-lieu de département, l'objectif de cette charte est d'amener les collectivités territoriales (communes et intercommunalités) et les autres établissements publics de l'Ain à s'engager dans des actions visant à supprimer l'usage des pesticides de l'entretien des espaces publics : voirie, terrains de sport, cours d'école, espaces verts, cimetières, zones d'activités, etc...
En effet, les pesticides, les herbicides notamment, pour 40 % d'entre eux arrivent inéluctablement dans les cours d'eau et les nappes souterraines ce qui pose des problèmes de santé publique. Sur le bassin versant du Rhône, les analyses réalisées chaque année montrent la présence de 150 pesticides dans les eaux. D'où la volonté des pouvoirs publics dans le cadre d'une directive européenne, d'inciter les collectivités territoriales à s'engager dans de bonnes pratiques dans leurs activités, notamment à travers leurs travaux de désherbage.
Cette charte prévoit un accompagnement des communes, communautés de communes et des établissements publics du département qui l'auront signée et des subventions de l'Agence de l'eau à hauteur de 80 % pour des actions de sensibilisation, d'étude, de diagnostic, de plan de gestion alternatif à l'usage des pesticides, de communication, mais aussi pour des investissements techniques et dans l'achat de matériels alternatifs à l'usage des pesticides. Mais ces aides seront conditionnées par la signature de plans de désherbage.
Les élus présents ont montré une grande attention aux propos qui ont été tenus. Mais de toute manière les collectivités territoriales sont maintenant au pied du mur car si leur engagement n'est volontaire, ce sera sous la contrainte d'une loi d'interdiction des pesticides qui devait être effective le 1er janvier 2020, mais dont la date d'application a été avancée au 31 décembre 2016 par Ségolène Royal, l'actuelle ministre de l'environnement... Alea jacta est.
La prochaine réunion d'information du syndicat du bassin versant de la Reyssouze est prévue à Tossiat en décembre prochain.
Une réunion d'information sur la charte « objectif zéro pesticides dans nos villes et villages ».
Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux