Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

03 Aug

La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.

Publié par RAYMOND Michel

La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
Les deux associations de Reyssouze qui organisaient des manifestations ce premier week-end du mois d'août avaient de quoi être amplement satisfaites. En effet, en plus de la fête artisanale et du marché aux puces du comité des fêtes qui ont connu grand succès (voir par ailleurs), le ball-trap de la Saint-Claude a lui aussi fait le plein pendant deux jours, samedi et dimanche en prairie sur les communaux de Reyssouze, en accueillant au cumul des trois épreuves proposées quelque 175 tireurs (80 tireurs en 2013 et 154 l'an dernier) venus de six clubs de ball trap et de plusieurs sociétés de chasse de l'Ain, de Saône-et-Loire et même du Rhône. Cette montée en puissance de l'un des rares ball-traps à subsister loin à la ronde ne pouvait que renforcer l'équipe du président Franck Pailly (onze adhérents cette année) dans son objectif de relancer durablement ce week-end il y a trois ans après plusieurs années de sommeil. Comme d'habitude, ce ball-trap était organisé de main de maître par une vingtaine de bénévoles et amis de l'association qui n'ont pas rechigné à la tâche en mettant en place une parfaite organisation sur le site composée de chapiteaux, de trois fosses de tir et de toute l'intendance pour assurer le service des repas (merguez, saucisses et grillades) et à la buvette qui n'a pas désempli pendant deux jours.
Au cours de ce week-end ont été tirés environ dix mille cartouches et le même nombre de pigeons d'argile. Tout a été ramassé et envoyé à la déchetterie, écologie oblige. Financièrement les inscriptions ont couvert les frais (location matérielles et dotation). Un substantiel excédent a été mis en réserve sur les repas et la buvette. Si ont compte le loto et le repas choucroute de la période hivernale, eux-aussi réussis, la Saint-Claude dispose maintenant de finances confortables pour relever les défis à venir.
Pour les tireurs de la Saint-Claude, huit auront participé aux trois épreuves (spéciales et finale) et comme d'habitude, le président Franck Pailly s'est montré le meilleur tireur du club en se classant 9ème de la finale de dimanche soir, comme l'an dernier. Les deux spéciales ont été emportées par Gilles Bouillard de Chiroubles pour le samedi soir qui rassemblait 43 tireurs et par Jacques Pagneux de la Détente Chavannoise pour le dimanche midi qui réunissait 42 tireurs.
Pour la finale du dimanche soir, 90 tireurs étaient en lice. Alors que la nuit arrivait à grand pas, le palmarès donnait Laurent Bas de Saint-André d'Huriat (1er), suivi de Patrick Longeron de Curciat-Dongalon (2ème), Mickaël Suchet de Mardore (3ème), Eric Meunier de Romenay (4ème) et Dominique Guyennon de la Détente Chavannoise (5ème).
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
La société de la Saint-Claude n'a pas raté la cible.
Commenter cet article

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux