Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

25 Aug

Le rêve américain a viré au cauchemar.

Publié par RAYMOND Michel

Le rêve américain a viré au cauchemar.
Les Etats Unis étaient représentés cette année par deux équipages de pointe : le TeamB&B for USA avec Adam McGill (numéro 1 du quad actuel outre atlantique), Josh Upperman, Jeffrey Rastrelli, et le Team 4 Liberty Motorssports, avec Joshua Row, Jarrod McClure, Tobias Lenz. Ces pilotes étaient au guidon de deux quads terriblement affûtés : des Honda TRX 450. Tous membres du « Top ten » aux USA. Ils étaient arrivés à Pont-de-Vaux avec la volonté d'entendre « Star ans stripes » résonner sur le circuit de la prairie dimanche soir. On n'avait plus entendu l'hymne national américain depuis 2005. Or, ces derniers sont repartis chez eux bredouille avec une place de 8ème pour l'équipage d'Adam McGill, et de 14ème pour Joshua Row. Il est vrai qu'il manquait trois heures de courses sur les 12 heures à cause de la 3ème manche annulée par la pluie (voir par ailleurs).
L'équipage d'Adam McGill pouvait pourtant prétendre à la victoire pour avoir joué les premiers rôles pendant toute la première manche de l'après-midi avec seulement 1'36s de retard sur le français Antoine Cheurlin, vainqueur de celle-ci. Mais au cours de la manche de nuit, alors que cet équipage caracolait en tête, les choses allaient se gâter pour lui quand le quad américain était accroché par un concurrent, ce qui le reléguait à la 20ème place pour finalement, après avoir bataillé ferme en arriver à la 8ème place au temps cumulé des deux manches. L'autre quad US a connu des avaries mécaniques et s'est classé 14ème. Dès lors toute perspective de victoire s'était évanouie.
Au départ de la 3ème manche, Adam McGill était cependant confiant au regard d'une piste transformée en patinoire par la pluie : « notre accrochage de cette nuit ne nous permet pas d'envisager une victoire. Mais une place de podium est toujours possible car les conditions de course sur piste détrempée correspondent à ce que nous connaissons chez nous. Et moi, çà me plait ! ». Hélas pour lui, le pilote yankee n'aura pas eu l'occasion de montrer son talent dans des conditions de pilotage aussi difficiles.
Adam McGill (interview) et les deux équipages américains en lice sur ce Mondial du quad.
Adam McGill (interview) et les deux équipages américains en lice sur ce Mondial du quad.
Adam McGill (interview) et les deux équipages américains en lice sur ce Mondial du quad.
Adam McGill (interview) et les deux équipages américains en lice sur ce Mondial du quad.

Adam McGill (interview) et les deux équipages américains en lice sur ce Mondial du quad.

Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux