Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

17 Aug

Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.

Publié par RAYMOND Michel

Une partie des bénévoles qui ont assuré les permanences à l'accueil du salon.
Une partie des bénévoles qui ont assuré les permanences à l'accueil du salon.

Une partie des bénévoles qui ont assuré les permanences à l'accueil du salon.

Comme de nombreuses manifestations, le 53ème salon des arts pontévallois qui s'est tenu du 19 juillet au 16 août à la salle des fêtes de Pont-de-Vaux a connu une baisse de fréquentation. La canicule qui a sévi une grande partie du mois y est sans doute pour quelque chose. En effet, les adhérents de l'association qui assuraient l'accueil ont enregistré 2 920 visiteurs alors que ce nombre était de 3 350 en 2014 et 3 300 en 2013. En revanche, le nombre d'oeuvres vendues a été plus important que l'an dernier où avaient été encaissées 23 œuvres. Cette dernière édition rejoint donc les meilleures du genre : 32 vendues en 2013 et 35 en 2012 pour l'année du cinquantenaire. Pour les prix, il fallait compter en 90 et 350. La moyenne cette année était de 160 euros l'unité.
Malgré la baisse du nombre de visiteurs, Gérald Svoboda, président de l'association et ses amis artistes des Arts pontévallois se montraient satisfaits lundi matin à l'heure de décrocher les œuvres des cimaises : « nous avons eu des félicitations de la part de nombreux visiteurs » nous a-t-il déclaré. Il est vrai qu'il y a de quoi impressionner les amateurs d'art car réunir une centaine d'artistes et un tel nombre d'oeuvres pendant un mois dans une cité de 2 300 âmes est vraiment exceptionnel.
Comme chaque année, on retrouvera la plupart des membres de l'association des Arts pontévallois au salon d'hiver qui se tiendra en décembre prochain à la Bibliothèque municipale, rue Franche à Pont-de-Vaux.
Un salon de découverte et populaire.
Parmi les 112 artistes qui ont exposé 294 tableaux à l'occasion de ce 53ème salon, une dizaine d'adhérents de l'association des Arts pontévallois présentaient des œuvres aux cimaises de la salle des fêtes. Plusieurs étaient des peintres reconnus comme Polbé, seul rescapé des pionniers de ce salon qui totalisait jusque là autant d'expositions que de salons, c'est à dire 53. Ce dernier a présenté trois acryliques sur toile peintes à Tozeur, en Tunisie, où il vit désormais une partie de l'année. Il y avait aussi des artistes qui peignent juste pour le plaisir, sans prétention, qui n'appréhendent pas le regard des autres en présentant au public le fruit de leurs réflexions à travers des œuvres qui ont parfois demandé de longues heures de travail.
C'est le cas de Martine Mong de Sermoyer, qui est venue à la peinture sur le tard quand ses enfants ont été élevés l'heure de la retraite venue. Elle présentait des huiles pleines de couleurs : « Arbre rouge », « Portail », « Le buisson ». C'était aussi Marie-Françoise Ferrachat, une ancienne pontévalloise qui réside à Saint-Usuge, dans le Louhannais, laquelle exposait des pastel sec : « Elégance », « Glaïeul », « Hortansias ». Dans son allocution du vernissage, Gérald Svoboda avait bien résumé l'intérêt de ce salon qui présente « des artistes confirmés et des amateurs avertis qui débutent. Ce salon se veut, avant tout, un salon populaire et de découverte. Que vous soyez vous-même artiste ou que vous ayez une sensibilité artistique développée, vous pouvez au gré d'une visite, trouver matière à réflexion ou simplement, vous laisser prendre par un dessin, des couleurs, des formes captivantes ».
Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.
Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.
Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.
Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.
Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.
Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.
Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.
Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.
Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.
Salon des arts : moins de visiteurs, mais un niveau de vente orienté à la hausse.
Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux