Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

29 Sep

Reprise des séances de cinéma à SLC.

Publié par RAYMOND Michel

Victor, le projectionniste de l'URFOL, et Jean Porcheret, « Monsieur cinéma » à SLC (à droite).

Victor, le projectionniste de l'URFOL, et Jean Porcheret, « Monsieur cinéma » à SLC (à droite).

Comme chaque année, l'activité cinéma à Sports, Loisirs, Culture, a repris vendredi dernier avec la première des séances du 3ème vendredi du mois. Pas de film pour les enfants en fin d'après-midi pour cette reprise, mais seulement la projection du film de la soirée pour tous les publics. Il s'agissait de « Floride », un film réalisé par Philippe Le Guay avec Jean Rochefort, Sandrine Kiberlain... qui n'a fait que 37 entrées. Cette projection a été l'occasion de faire le point sur la saison 2014-2014 avec Jean Porcheret qui entame cette année sa 20ème année d'animation à la tête de la section cinéma à SLC. Une activité qui existe depuis une bonne trentaine d'année au sein de cette association.

Comment s'est passée la saison 2014-2015 ? « Nous avons projeté 15 films en 8 séances et enregistré 437 entrées : 131 pour les enfants et 306 pour les adultes. C'est une année relativement faible car nous n'avions pas eu de grandes sorties commerciales. Seuls deux films sont sortis du lot : « La famille bélier » avec 80 spectateurs et « Les souvenirs » avec 59 spectateurs. Le public enfants a malheureusement diminué de moitié par rapport à la saison 2013-2014. Je pense que les TAPE (NDR : temps d'activités péri-éducatives) ne sont pas étrangers à çà. Le vendredi après-midi, les enfants rentrent chez eux fatigués des activités qu'ils ont pratiquées, ce qui ne les incite pas à ressortir pour aller au cinéma » nous a expliqué « Monsieur cinéma » à SLC. Pour la saison qui commençait, ce dernier précisait que cette année « serait sans doute meilleure car on nous annonce deux grosses sorties : « Starwar 7 » pour les adultes et « Transylvania 2 » pour les enfants. Ce sont des films commerciaux que nous sommes obligés de programmer pour le nombre d'entrées qu'ils représentent. Mais notre politique consiste à choisir des films pas forcément grand public. Nous souhaitons avant tout que les films soient adaptés à notre public d'adultes. Ce sont majoritairement des gens relativement âgés qui ne se déplacent pas sur Mâcon. C'est un public très fidèle qui vient assister à nos séances assis sur des sièges moins confortables que ceux que l'on trouve dans des salles de cinéma classiques. Il manque à Pont-de-Vaux une salle de spectacle qui pourrait aussi servir de salle de cinéma. Nous avons des conditions d'accueil acceptables avec des films numériques qui ont une qualité irréprochable pour l'image et le son, mais nos sièges ne sont pas assez confortables et on hésite à lancer des séances art et essai à cause de çà. Ce public souhaite avoir des conditions de bonnes conditions de confort pour voir ce genre de films » concluait Jean Porcheret.

L'équipe cinéma à SLC avec l'affiche d'un film projeté en 2013.

L'équipe cinéma à SLC avec l'affiche d'un film projeté en 2013.

Commenter cet article

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux