Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

08 Mar

Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.

Publié par RAYMOND Michel

Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.
Plus de 30 personnes, femmes , hommes et enfants, jeunes ou moins jeunes, ont participé à la formation « apprendre à greffer » au jardin pédagogique de Fleurville. Les futurs greffeurs ont été accueillis dans les locaux de la Communauté de communes de Lugny, prés des jardins.
Marc Borrel, animateur nature à l'association Cardamine a accueilli le public autour d'un café en expliquant l'origine du jardin et ses objectifs, le soutien de la communauté de communes du canton de Lugny à ce projet et a parlé du verger conservatoire de 50 fruitiers de variété anciennes planté au bord de la N 6. Philippe Fournier a a expliqué le rôle d'ATTAC (Association pour la Taxation des Transactions Financières et l'Action Citoyenne. « Attac se bat contre l'hégémonie de la finance et travaille à construire une société socialement juste et écologique. Ce travail se mène sur deux jambes : la lutte contre ce pouvoir de la finance, avec des propositions concrètes (comme la Taxation des transactions financière... ) de l'information, mais aussi en étant acteurs des alternatives comme aujourd'hui avec cet atelier greffe. Il s'agit à la fois de reprendre le pouvoir sur nos vies, de se réapproprier des savoirs et de les partager, et en même temps de se battre contre le brevetage du vivant. L’échange de semences de variétés non inscrites au Catalogue Officiel, est illégal. Le greffage de variétés anciennes de fruitiers est donc un véritable acte de résistance civique en faveur de la biodiversité, Ce sera le sens de la journée Biodiversité du 13 mars ou on retrouvera les greffes de fruitiers mais aussi près de 50 associations ou partenaires mettant en valeur les alternatives qui peuvent permettre d'aller vers une société du « Bien vivre ».
Puis Frédéric Mathy a expliqué le principe de la greffe anglaise, l'adaptation du porte greffe et du greffon, et a donné quelques conseils pour planter un arbre. Très vite, les greffeurs se sont essayés aux gestes du greffage : coupe en biseau du porte greffe, choisir un greffon adapté, lui faire également une coupe en biseau, assemblé puis lié les eux morceaux. Après quelques essais chacun a pu voir que ce n'était pas si difficile. De nombreux greffeurs ou greffeuses ont alors essayé de greffer un véritable arbre, soit à partir de greffons qu'ils avaient apportés, soit à partir de ceux que M. Basset (pépiniériste) avait donné à Marc Borel. Le résultat sera visible d'ici 3 ou 4 semaines. Mais Frédéric Mathy a vivement incité tous les présents à s'entraîner directement dans la nature, dans les haies pour réellement s'approprier cette techniques.
La fin de la matinée s'est déroulée autour d'un bon verre de vin avec la satisfaction de tous.
Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.
Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.
Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.
Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.
Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.
Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.
Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.
Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.
Des ateliers de greffage d'arbres fruitiers très suivis.
Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux