Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

16 Apr

Le street art fait son entrée dans la cité pontévalloise.

Publié par RAYMOND Michel

Le street art fait son entrée dans la cité pontévalloise.
L'exposition « Traits/portraits » qui a ouvert le 12 mars dernier, avec six portraitistes : Folly Afahounko, Jean-Luc Giraud, Claude Guichard, Henri Lamy, Emmelene Landon et Winfried Veitreuil qui présentent des œuvres jusqu'au 19 juin, marquait le début du 150ème anniversaire du Musée Antoine-Chintreuil. Cette exposition temporaire aura un second volet du 9 juillet au 30 octobre avec six autres portraitistes : Bernard Clarisse, Léon Herschtritt, Guy Lioult, Marie Morel, Hubert Munier et Ted Nomad. Au cours de la saison sont prévues nombre d'animations : conférences, concert, rencontres de théâtre etc... En outre, les amateurs d'art seront sans doute séduits car Nelly Catherin, attachée de conservation au musée, a programmé d'autres formes d'art en concrétisant des projets qu'elle nourrissait depuis plusieurs années. En effet, il y aura du land art autour du plan d'eau avec une exposition de photos réalisées par Osman Guven, le photographe pontévallois MOF (Meilleur ouvrier de France) et du street art avec Ted Nomad, un artiste qui a produit jeudi la première des dix fresques qu'il doit réaliser sur des murs de la cité (voir le calendrier ci-dessous).
Ted Nomad vit dans un village du vignoble Mâconnais. Il participera au second volet de « Traits/Portraits » en présentant des oeuvres en compagnie des cinq autres portraitistes. En attendant, cet artiste peu commun a peint jeudi le portrait en noir et blanc d'une jeune fille de Pont-de-Vaux, que tout le monde connaît, sur le transformateur d'ERDF du parking de la rue de la Résistance. Ted Nomad pratique le street art depuis 2001. Il emploie la technique du pochoir et peint avec des bombes aérosols. Ses oeuvres n'ont rien à voir avec les tags et autres graffitis qui souillent les rues des villes, même à Pont-de-Vaux. Les fresques qu'il réalise sont superbes. Il dit puiser son inspiration dans l'être humain et traduit sur les murs leurs émotions, en pengnant des figures anonymes ou célèbres à travers ses rencontres, ou encore dans l'actualité et le quotidien. Depuis quinze ans, Ted Nomad est un artiste connu et reconnu pour compter de nombreuses expositions en Bourgogne (Dijon, Mâcon, Chalon-sur-Saône...), à Lyon et à Paris.C'est à Pont-de-Vaux qu'il exerce pour la première fois son talent. On attend impatiemment la suite.
Programme des réalisations de Ted Nomad :
Mardi 26 avril et samedi 14 mai place Pannetier.
Jeudi 26 mai, en rive gauche de la Reyssouze au bout du pont de la passerelle de la blanchisserie où il rencontrera des scolaires.
Vendredi 10 juin, route de Fleurville.
Mercredi 22 juin, place dornhan en face de l'OTSI.
Mercredi 29 juin, rue franche.
Samedi 16 juillet, avenue Adrien-Thierry.
Mercredi 27 juillet et jeudi 4 août, place Joubert.



Le street art fait son entrée dans la cité pontévalloise.
Le street art fait son entrée dans la cité pontévalloise.
Le street art fait son entrée dans la cité pontévalloise.
Le street art fait son entrée dans la cité pontévalloise.
Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux