Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

29 Jun

Conseil municipal : les votes contre et absentions progressent.

Publié par RAYMOND Michel

La future voie descendante de la place Poisat un jour de livraison.

La future voie descendante de la place Poisat un jour de livraison.

La dernière réunion du conseil municipal a commencé par l'examen de trois subventions à des associations. La première d'un montant de 500€ concernait le Judo club qui fête cette année son 60ème anniversaire le 2 juillet. Cette subvention a été votée à l'unanimité. La deuxième était une subvention de 500€ accordée à titre d'encouragement à l'Union sportive Pont-de-Vaux-Arbigny pour de bons résultats sportifs : l'équipe fanion et la réserve du club de foot montent la saison prochaine en division supérieure. Cette subvention a été votée à l'unanimité. La troisième de 5 000€ était demandée par l'AMPV qui organise le Mondial du quad dont le 30ème anniversaire est annoncé pour la fin du mois d'août prochain. Le maire a expliqué qu'une partie de cette somme : 1 200€, serait affectée au financement d'un spectacle le jeudi soir dans les rues de la ville, les 3 800€ restants servant semble-t-il à financer d'autres animations. Ce dernier a demandé au conseil de voter cette subvention de 5 000€ : « pour ne pas être ridicules » vis à vis Conseil départemental qui a augmenté sa subvention de 10% pour ce 30ème anniversaire. La somme allouée par le Département à cette manifestation serait cette année de 65 000€. Cette subvention a été votée mais sept conseillers municipaux se sont abstenus.
Dernières escarmouches avant les vacances, le sujet de la place Poisat est revenu à l'ordre du jour de cette réunion. Il s'agissait de la signature du contrat de maîtrise d'oeuvre qui avait été confié par délibération du 26 janvier (3 conseillers s'étaient abstenus) à l'Agence départementale d'ingénierie (un organisme qui dépend du Conseil départemental). Le maire a expliqué que, selon la loi, le conseil devait valider le périmètre de l'étude, le coût d'objectif et le contenu de la prestation à réaliser. Le bureau d'étude étant à la suite chargé en partant de « l'esquisse » de l'architecte paysager (NDR : on ne parle plus de projet), de réaliser un avant-projet et des études, notamment sur les sols (NDR : renforcement de chaussée pour le passage de convois exceptionnels de plusieurs centaines de tonnes). Il s'agira ensuite pour le nouvel intervenant d'apporter une assistance à la commune dans la passation des contrats de travaux, les études d'exécution, la direction de l'exécution des travaux et aux opérations de réception.
Michel Touraine, conseiller d'opposition s'est étonné qu'un nouvel intervenant ait été sollicité pour conduire le projet, d'autant que le cabinet d'urbanisme qui avait établi le plan original avait coûté cher (NDR : 18 000€) lançait Yves Pauget, autre conseiller municipal contestataire issu de la liste majoritaire. Après un bref débat entre un maire restant arc-bouté sur sa position initiale : « le parc restera ! Il restera, c'est clair ! » et les deux conseillers contestataires disant voter contre, cette question a été adoptée par 13 voix pour, 4 contre et 2 abstentions.
Autre sujet de discorde : la fermeture du secrétariat de mairie le mardi après-midi sur demande de plusieurs adjoints en vue de laisser le temps aux secrétaires de traiter leurs dossiers sans être dérangées. Cette question a été adoptée par 14 voix pour, quatre abstentions et une voix contre. En plus du samedi matin, le secrétariat sera donc fermé le mardi après-midi. Question aux pontévallois : quatre jours et demi d'ouverture par semaine, est-ce pour vous suffisant ?

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux