Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

16 Jun

Les travaux de curage du port commencent.

Publié par RAYMOND Michel

Les travaux de curage du port commencent.
La société CDES (curages, dragages et systèmes), une entreprise spécialisée dans les travaux fluviaux et maritimes basée à Luzancy, en Seine-et-Marne, adjudicataire de l'appel d'offre lancé par la communauté de communes, a envoyé en début de semaine quatre barges, deux pontons et une pelleteuse. Les deux pontons assemblés servent de flotteurs à la pelleteuse dans les opérations de dragage des sédiments du fond de la rivière. Ces sédiments ont chargés sur les barges équipées de fonds ouvrants pour être acheminées sur le canal par un pousseur vers la Saône où ils sont déversés dans des bas-fonds en suivant les indications de Voie navigable de France (service de l'Etat). Ce premier chantier doit permettre d'évacuer 2 000 mètres-cubes de sédiments sur une zone délimitée par le premier pont du canal, à l'entrée du port depuis la Saône, jusqu'au ponton des visiteurs et l'avitaillement en gazole (maintenant équipé d'une nouvelle pompe). Une opération de peignage destinée à retirer d'éventuels objets immergés et des algues est aussi prévue dans cette première tranche de travaux.
Le marché passé avec la société CDES est de 78 400€. Le coût d'objectif était de 86 000€. La durée de ce chantier est d' une une quinzaine de jours. La date butoir est fixée au 4 juillet. Ces travaux ont pour objectif dans un premier temps de faciliter la navigation des bateaux dans le port et dans le canal.
Cette méthode de curage est la plus économique. Elle sera sans doute réemployée l'an prochain, quand les études en cours seront terminées, pour la seconde tranche de travaux qui est beaucoup plus importante puisqu'elle prévoit l'enlèvement de 30 000 mètres cubes de sédiments sur l'ensemble du canal et du port de plaisance. Le coût de cette seconde tranche n'est pas pour chiffrée pour l'instant, mais elle a été estimée entre 1,2 et 1,3 millions d'euros par Henri Guillermin, président de la communauté de communes lors de la dernière réunion du conseil communautaire. Ces investissements seront pris en charge pour moitié par la commune et la communauté de communes de Pont-de-Vaux qui gèrent en commun cet équipement depuis quelques années. La capitainerie du port est assurée depuis 1998 par la société SCITE Plaisance par DSP (délégation de service public) qui a pris la suite de la concession de la société Croizur.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Les travaux de curage du port commencent.
Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux