Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

13 Aug

Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.

Publié par RAYMOND Michel

Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Dans quel contexte Anime Joubert a-t-elle vu le jour ?
« A l’origine, au début des années 80, une association créée par Janine et Georges Sevestre, les propriétaires du Café des Sports, organisait des marchés au puces sur la place Joubert et la place Bertin. Faute de bénévoles pour s'occuper de l'organisation, les marchés aux puces ont par la suite été repris par La Tribune de Bresse et des Côtes de Saône qui éditait un petit journal gratuit recensant les différentes activités locales. Mais là encore le bénévolat s'est épuisé et à compter du mois d’août 2008, cette association a cessé d’organiser toutes ces activités. Il s’agissait donc de lui substituer une organisation afin d’assurer la continuité des marchés. C’est ainsi qu’Anime Joubert est née au début de l’année 2009. Au cours de cette année là, nous avions fait le choix de reconduire deux marchés aux puces (ceux du 1er dimanche de mai et du 2nd dimanche d’août) et de pérenniser leurs dates d’établissement. »
Quelles sont les activités qu’organise Anime Joubert ?
« En vue de toujours plus dynamiser notre ville, nous travaillons sans relâche à construire de nouveaux projets tout en annualisant chacun des rendez-vous fixés une première fois. Ainsi, les deux marchés aux puces précédemment évoqués continuent, depuis 2009, de se dérouler chaque année aux dates indiquées. Le second d’ailleurs approche à grands pas : il aura lieu dimanche prochain, le 14 août. Il se tiendra tout juste un mois après celui de juillet, que nous avons mis en place depuis 2013.
En outre, l’année suivant notre création, nous avons organisé la fête de la musique à Pont-de-Vaux : en juin dernier se tenait sa 7ème édition. Aussi, afin de la voir se développer, nous établissons depuis 2012 un programme pour la réalisation duquel les commerçants apportent leur concours. Je tiens du reste à les en remercier ici une nouvelle fois.
Par ailleurs, en 2011 et 2012, avec l’union commerciale, nous nous étions joints à l’association des Trikes d’Attignat afin de gérer la buvette et assurer la restauration des participants à la manifestation qu’elle organisait sur quatre jours à Pont-de-Vaux. Cet événement n’a malheureusement plus été renouvelé.
Enfin, notre dernière création, mais non l’ultime, consiste en un marché artisanal. Partis du constat, qu’il n’y avait pas ou peu de marchés artisanaux au plan départemental dans les premiers mois de l’année, nous avons décidé d’en mettre un sur pied. Le 1er s’est tenu au mois d’avril 2015 et le 2nd, cette année, a été avancé au mois de mars. »
En quoi consistera votre rôle d’organisateur lors du marché aux puces de ce dimanche ?
« Sauf complications météorologiques, nous accueillons chaque année entre 200 et 260 exposants et comptons sur une affluence similaire pour ce 14 août. Concrètement, notre rôle consiste en amont à aiguiller les participants avant de les recevoir, à préparer l’ensemble des outils nécessaires à la mise en place du marché, et à prévoir un lieu de stationnement pour la nuitée de ceux arrivant sur place la veille. Le jour J, nous aurons à gérer les dispositifs assurant la sécurité générale du site, le placement des exposants, leur recensement, la délivrance des fiches administratives, la tenue du registre de police, la collecte et le tri des déchets ainsi que le nettoyage des lieux. Aussi, afin d’apporter un certain confort aux exposants, nous leur délivrons des « tickets-café » qu’ils peuvent utiliser aux deux postes « percolateur », situés Place Joubert et Place Dornhan.
Enfin, nous souhaiterions organiser une buvette pour répondre aux nombreuses doléances reçues antérieurement des exposants dont la position était excentrée de la Place Joubert. Mais, nous sommes encore dans l’incertitude de son installation. En effet, notre demande faite auprès de la Mairie s’est vue rejetée au motif de l’atteinte que pourraient subir les cafetiers exerçant sur ou à proximité de la Place Joubert. Néanmoins, Jean Guillemot, 1er adjoint de la ville, nous a exposé qu’une révision de cette décision serait possible si chacun des commerces intéressés avalisait notre démarche. Nous avons alors recueilli les accords écrits des six établissements concernés et constitué un dossier les rapportant que nous avons déposé en Mairie. Aujourd’hui, mardi 9 août, nous restons dans l’attente de cette révision…pour le bénéfice des exposants. »

Propos recueillis par Majdouline Fassy-Fehri

Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Rencontre avec Emeric Landré, président-fondateur de l’association Anime Joubert.
Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux