Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

24 Nov

Jean Porcheret est depuis plus de 20 ans monsieur cinéma à SLC.

Publié par RAYMOND Michel

Jean Porcheret est depuis plus de 20 ans monsieur cinéma à SLC.

Chaque année, SLC organise depuis près de 30 ans à la petite salle des fêtes (1er étage) de Pont-de-Vaux une quinzaine de séances mensuelles de cinéma pour enfants et tous publics qui se déroulent sur une période de huit mois qui va de septembre à mai (sauf en décembre). A cette activité, depuis 1994, est étroitement associé Jean Porcheret qui assure le choix et les commandes des films, mais aussi les relations de l'association auprès de l'URFOL (union régionale des œuvres laïques), organisme qui gère les projections itinérantes vers 130 points de projection situés sur 11 départements, à partir de son siège social de Caluire, dans la banlieue de Lyon.

Cette activité est subventionnée par la commune et la communauté de communes de Pont-de-Vaux à hauteur de 160€ (50/50) pour deux séances mensuelles, le produit des recettes d'entrées est directement remis à l'URFOL, l'association SLC se limitant à assurer l'installation du projecteur numérique de la salle avec l'opérateur de l'URFOL, mais aussi la tenue des entrées et d'une buvette dont elle encaisse de maigres excédents.

Sur l'année 2014-2015, Jean Porcheret fait état de 437 entrées pour 15 films projetés sur 8 jours, soit une moyenne de 29 entrées par séance, et sur l'année 2015-2016, les chiffres étaient de 611 entrées pour 16 films projetés en 9 jours, avec une moyenne de 38 entrées par séance. Ce qui représentait un léger mieux.

Depuis la mise en service du multiplexe Cinémarivaux à Mâcon en juin 2013, l'activité cinéma à SLC a subi une forte baisse. C'est un peu la lutte du pot de terre contre le pot de fer. « En 2014, sur 2 219 écrans répertoriés en France, on comptait 191 multiplexes qui représentaient 9,5% des salles et 39% des écrans. Sur un total de 446 652 fauteuils qui représentaient 126 millions d'entrées, les multiplexes comptaient 41,6% des fauteuils et ont généré en matière de chiffre d'affaire 60% des entrées » justifie Jean Porcheret. Difficile en effet de tirer son épingle du jeu dans un tel contexte. Lequel ajoute que la concurrence du multiplexe de Mâcon n'explique pas tout. « C'est aussi le choix des films qui intervient. A Pont-de-Vaux nous avons une clientèle qui aime les films de détente. J'essaye en priorité de choisir des films qui correspondent à l'attente de notre public. Mais çà ne réussit pas à tous les coups. D'autant que notre public peut voir les films dès leur sortie à Mâcon ou ailleurs. Nous n'avons ces films en moyenne que quatre semaines après leur sortie » conclut Jean Porcheret.

Jean Porcheret est depuis plus de 20 ans monsieur cinéma à SLC.
Jean Porcheret est depuis plus de 20 ans monsieur cinéma à SLC.
Jean Porcheret est depuis plus de 20 ans monsieur cinéma à SLC.
Commenter cet article

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux