Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

30 Nov

Un buggy préparé chez 2 Wheels drive renoue avec le rêve des Dakar africains.

Publié par RAYMOND Michel

Nicolas Garnier (au centre) avec deux de ses compagnons sur les Dakar africain chez MMS.

Nicolas Garnier (au centre) avec deux de ses compagnons sur les Dakar africain chez MMS.

Installée en début d'année sur Acti parc à Boz, la société 2 Wheels drive, petite sœur d'Extrem + qui prépare depuis cinq ans dans ses ateliers de Gorrevod des SSV Polaris engagés en rallyes raids dans une quinzaine de pays de la planète (avec autant de victoires à la clé dans cette catégorie) occupe cinq salariés et quelques intervenants ponctuels (free lance) dans le bâtiment de la communauté de commune construit pour Vital saveurs qui a quitté des lieux après le rachat de Bourgogne alcools à Mâcon dont elle était filiale.

Cette unité est placée sous la responsabilité de Nicolas Garnier, un homme de l'art pour être un ancien de l'équipe Mitsubishi Motor Sports et avoir participé à une grande partie de l'illustre épopée de la marque sur le Dakar à partir des ateliers pontévallois. Son équipe compte deux autres compagnons anciens de MMS.

Ces deux sociétés sont dirigées comme établissements secondaires par Marco Piana, un chef d'entreprise Alsacien, ancien pilote de motocross et de formule 3, qui a acquis une solide réputation en rallyes-raids au cours des trois dernières décennies, notamment sur le Dakar.

Cette année, les activités de 2 Wheels drive ont commencé avec la préparation pour le Silk Way Rally (rallye de la route de la Soie) qui reliait Moscou à Pékin (près de 11 000 km), d'un buggy : le SMG 2WD, précédemment piloté en 2013 et 2014 par Carlos Sainz, sur le Dakar. Confié à Eric Mozas (président de 2WD) et Rafael Tornabell, ce buggy avait terminé le 22 juillet dernier 3ème de la classe T1.3 (voitures modifiées 2 roues motrices essence) à Pékin. Au mois d'août, ce buggy avait rejoint les ateliers de 2 Wheels drive à Boz où l'équipe de Nicolas Garnier s'est aussitôt mise au travail pour le préparer et le soumettre à des évolutions techniques en vue de la 9ème édition de l'Africa éco race. Ce rallye-raid créé dans l'esprit des Dakar africains, commencera aux contrôles techniques qui auront lieu le 29 décembre à Menthon lesquels seront suivis du parc fermé le 30 décembre à Monaco. Ensuite, les concurrents partiront pour Sète et embarquer sur un bateau à destination de Nador où le départ du rallye est prévu le 2 janvier. Suivront 12 étapes sur un parcours de 6 500 kilomètres tracé à travers le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal, pour arriver à Dakar le 12 janvier.

Le volant de ce buggy SMG 2WD est confié à un pilote chevronné comptant plus de trente années d'expérience et bon nombre de victoires, à moto et en buggy, sur des rallyes-raids africains, et vainqueur de l'Africa éco race 2014 sur buggy Schlesser. Il s'agit de Thierry Magnaldi dont le co-piote sera Eric Mozas.

« Nous allons procéder au derniers essais de ce buggy début décembre sur le circuit de Marmagne près du Creusot. Il sera engagé avec un SSV Polaris RZR 1000 préparé par Extrem+. Pour ces deux véhicules, notre assistance sera composée de 7 personnes qui rejoindront les étapes par les itinéraires de liaison à bord d'un 4x4 Toyota, d'un camion 6x6 et d'un camion léger. On retrouvera avec plaisir l'ambiance d'autrefois avec les dunes des déserts d'Afrique que nous avons connu autrefois avec Mitsubishi motor sports » conclut avec un sourire Nicolas Garnier.

Un buggy préparé chez 2 Wheels drive renoue avec le rêve des Dakar africains.
Le buggy 2WD lors d'une séance d'essai.

Le buggy 2WD lors d'une séance d'essai.

Eric Mozas et Thierry Magnaldi.

Eric Mozas et Thierry Magnaldi.

Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux