Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

19 Dec

Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.

Publié par RAYMOND Michel

Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.

Depuis la rentrée de septembre, l'AIAMA accueille 108 élèves en une dizaine de classes d'instruments et de groupes vocaux. Parmi eux 18 viennent de communes proches de Saône-et-Loire : Azé, La Salle, Péronne... et la communauté de communes du Haut-Mâconnais verse pour eux 6 400€ de subvention chaque année à l'AIAMA. Il était donc logique, comme elle le fait de temps en temps en franchissant la Saône, d'organiser l'audition de décembre dans une commune du Mâconnais. Cette fois c'est l'église de Viré qui a été choisie pour cette audition qui s'est déroulée mercredi soir avec une quarantaine d'élèves des deux rives de la Saône. Cette audition était encadrée par sept des neuf professeurs de l'école de musique.

Comme d'habitude sont tour à tour passés devant l'auditoire composé d'une bonne quarantaine de parents, les classes d'instruments : flûte, piano, guitare, trompette, clarinette, percussion etc... et deux groupes de chant choral, jeunes et adultes. Des parents qui ont ainsi pu se rendre compte des progrès accomplis au cours du premier trimestre par leurs enfants dans l'instrument qu'ils pratiquent.

Pour 2017, il semble ne pas y avoir de crainte de perte de subvention pour l'AIAMA à la suite de la fusion de la communauté de communes du Haut-Mâconnais avec la communauté de communes du Tournugeois. « Nous avons comme élu référent au sein de notre conseil d'administration Jean-Christian Prudent qui est maire-adjoint à Fleurville et délégué à la communauté de communes du Haut-Mâconnais. Pour ce qui pourrait être considéré comme doublon, l'école de Tournus emploie des salariés de la fonction territoriale et l'AIAMA fonctionne sous forme d'association. Les fonctionnements et les financements sont par conséquent bien différents » optimise Marc Dufour, président de l'école de musique de Pont-de-Vaux. Maintenant qu'en sera-t-il de la subvention de fonctionnement allouée depuis l'origine de l'AIAMA par la communauté de communes de Pont-de-Vaux après la fusion avec la communauté de communes du Pays de Bâgé ? Réponse sans doute au cours du premier trimestre 2017 lors du vote des subventions aux associations de la nouvelle communauté de communes.

 

Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.
Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.
Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.
Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.
Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.
Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.
Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.
Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.
Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.
Une audition outre Saône des élèves de l'AIAMA.
Commenter cet article

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux