Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

26 Jan

Des notes discordantes à l'inter-sociétés.

Publié par RAYMOND Michel

Le maire et les personnes qui ont assisté à cette assemblée générale, sans la présidente et le trésorier démissionnaires.

Le maire et les personnes qui ont assisté à cette assemblée générale, sans la présidente et le trésorier démissionnaires.

L'inter-sociétés a été créé en 1987 pour relancer la fête patronale de Gorrevod. C'est Paul Janiaud, maire de l'époque, qui était à l'origine de ce projet quelques mois avant de trouver la mort dans un accident de la route, en engageant la commune dans un partenariat avec huit associations locales. Au fil du temps, au rythme des changements de dirigeants, depuis quelques années deux associations seulement se retrouve ensemble pour organiser la fête de la fin du mois de mai : le comité de fleurissement et le club des retraités. Lesquelles ont reçu leur part des bénéfices de la fête du mois de mai 2016 en encaissant chacune 3 500€, comme on a pu le constater à l'assemblée générale ordinaire de l'inter-sociétés qui a réuni une vingtaine de personnes lundi soir à l'annexe de la salle Paul-Janiaud.

Cette assemblée générale a été animée par Noëlle Monod qui préside aux destinées de l'inter-sociétés depuis vingt ans après avoir été secrétaire pendant dix ans. Le premier rapport statutaire du trésorier : Claude Delorme présentait un bon résultat financier de la dernière fête et des locations de chapiteaux qui laissait un confortable excédent en caisse. Si bien que 7 000€ ont été versés aux deux associations partenaires. Son rapport terminé, le trésorier a fait part de sa démission expliquée par une altercation de l'un des présents avec la présidente, en l'occurrence Noëlle Monod qui est sa compagne dans la vie. Quelques instants après cette dernière elle aussi démissionnait : « nous nous sommes dévoués corps et âmes pour la fête, la fête c'était pour moi mon bébé, mais je ne peux pas continuer, les choses sont allées trop loin ». Elle était suivie en cela de deux autres bénévoles : Roger Triboulet et Jacky Rondel. Le maire Henri Guillermin, regrettait ces démissions en déclarant que « si les décisions ont été prises, il faut maintenant que la fête continue ». Malgré ces quatre départs, il reste encore une bonne quinzaine de bénévoles qui se réuniront le jeudi 2 février prochain au même endroit à 20 h 30 pour élire un bureau et un nouveau président.

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux