Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

19 Jan

Folk en Kelire souffle sa première bougie et étudie les danses écossaises.

Publié par RAYMOND Michel

Folk en Kelire souffle sa première bougie et étudie les danses écossaises.

Au mois de février prochain, l'association Folk en kelire soufflera sa première bougie d'existence. Au cours de cette première année d'exercice, Marina Pascussi et Amalric Fleury,  les initiateurs de cette association avec quelques amis, auront formé un groupe d'une trentaine de personnes, majoritairement des femmes. Ce groupe intéressé par les danses traditionnelles françaises et européennes se réunit chaque semaine le lundi soir à partir de 20 heures, à la salle du premier étage de l'Arquebuse. Au menu de ces soirées les danses « folk » et « trad » des pays d'Europe, comme la valse, mazurka, polka, scottish .. mais encore le rondeau et la bourrée de Gascogne, des danses du Poitou et des pays Bretons, des danses d'Italie du Nord et du Sud... ont été au répertoire des premiers mois d'activité.

Lundi soir, le groupe a ajouté une corde à son arc en étudiant une dizaine de danses écossaises. Cette soirée d'initiation et de découverte était bénévolement animée par Hervé Raymond, un habitant de Brienne, près de Cuisery, qui est expert en la matière. En effet, outre le fait de pratiquer cette discipline depuis longtemps, il a pour projet de devenir professeur de danses écossaises au terme d'un cycle de de trois ans d'études (en anglais) assorties d'un certain nombre de difficultés et d'obstacles à surmonter. Cet animateur, vêtu d'un kilt pour coller le plus possible au sujet traité, nous a expliqué qu'en Ecosse on compte : « environ quatre mille danses traditionnelles. Ces danses étaient autrefois dansées dans les pub et les salles de bal en fin de semaine, et lors de fêtes populaires ou privées. On les appelle des célithes. Ces danses ont été exportées dans le monde entier grâce à la diaspora écossaise qui entretien cette tradition dans les grandes villes de nombreux pays. En France, il y a des clubs à Paris et Lyon. Au fil du temps, ces danses sont devenues universelles ».

Pour les mois qui viennent, Mariana Pascussi et Amalric Fleury ont annoncé une « conférence dansée » donnée par Yves Leblanc, un spécialiste des danses bretonnes, qui aura lieu le jeudi 25 mai (jour de l'Ascencion) en soirée à la petite salle des fêtes (premier étage) de Pont-de-Vaux.

Renseignements et inscriptions à l'association Folk en kelire auprès de Marina Pascussi au 03.85.51.83.03. Voir aussi la page Folk en kelire sur Facebook.

Folk en Kelire souffle sa première bougie et étudie les danses écossaises.
Folk en Kelire souffle sa première bougie et étudie les danses écossaises.
Folk en Kelire souffle sa première bougie et étudie les danses écossaises.
Folk en Kelire souffle sa première bougie et étudie les danses écossaises.
Folk en Kelire souffle sa première bougie et étudie les danses écossaises.
Folk en Kelire souffle sa première bougie et étudie les danses écossaises.
Folk en Kelire souffle sa première bougie et étudie les danses écossaises.

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux