Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

29 Jan

L'Ablette bressane est sortie du coma.

Publié par RAYMOND Michel

L'Ablette bressane est sortie du coma.

L'assemblée générale de l'Ablette bressane s'est tenue vendredi soir à la salle de réunion de l'annexe de la mairie en présence huit adhérents et de Roland Burtin, vice-président de la fédération de la pêche de l'Ain.

Les rapports statutaires présentés par Christophe Patriarca, président, Daniel Talmard, trésorier, et Guillaume Temporal, secrétaire, ont montré une saine et rigoureuse gestion des avoirs. En effet, depuis les déboires financiers de 2013, plusieurs intervenant ont rappelé que les enquêtes sont en cours à la suite des plaintes déposées, la nouvelle équipe dirigeante a considérablement réduit les dépenses pour maintenir la société à flot. Bien aidée en cela par le plan de remboursement de la dette accordé par la fédération départementale et un emprunt cautionné par les collectivités locales pour les investissements (6 928€ en matériel et travaux). L'un des plus gros postes en dépenses était un montant de 4 442€ pour les empoissonnements (truites et brochets) en vue des concours.

Pour l'année 2016, le nombre de cartes de pêche vendues a connu une baisse importante (environ 400) qui correspond au départ de la société de pêche de Manziat qui a fusionné avec celle de Feillens. Malgré cela, ce sont 1 439 pêcheurs qui auront acheté une carte auprès des dépositaires ou directement sur internet auprès de la fédération départementale. Les comptes présentaient pour l'année 2016 un excédent de 4 298€ pour un budget de 33 082€.

Au cours de cette assemblée générale, le président Christophe Patriarca a regretté que de trop nombreux pêcheurs laissent des détritus sur les emplacements de pêche et le manque de participation de bénévoles à l'opération de nettoyage du printemps. Pour l'année en cours, il a annoncé que la fête de la pêche du mois de juin serait probablement abandonnée par manque de rentabilité, mais qu'un concours de pêche à la truite serait peut-être organisé dans la quinzaine suivant l'ouverture de la truite. Par ailleurs, des contacts ont été établis avec les organisateurs de concours de pêche sur le canal, la société paye 1 500€ de droits par an (comme pour le plan d'eau) aux collectivités territoriales. Ces contacts permettent désormais à l'Ablette bressane de tenir des buvettes sur le site. Le bureau de la société a également décidé de réactiver les frayères à poissons qui avaient été délaissées depuis les déboires financiers.

L'Ablette bressane est sortie du coma.
L'Ablette bressane est sortie du coma.

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux