Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

10 Feb

Réciter des poèmes devient plus facile pour Charlotte grâce au théâtre improvisé.

Publié par RAYMOND Michel

Charlotte Nauze et Amandine Berthelot dans un match d'improvisation.

Charlotte Nauze et Amandine Berthelot dans un match d'improvisation.

Agée de 12 ans, Charlotte Nauze est la fille de Philippe Nauze, le fondateur des troupes d'improvisation théâtrale à l'association Adara. Elève de 5ème au collège Antoine-Chintreuil, elle se destine plus tard à la pédiatrie en milieu hospitalier.

« J'ai découvert l'impro avec mon papa qui m'a demandé un jour de l'accompagner à l'un de ses cours. C'était il y a trois ans, çà m'a plu et j'ai continué » dit-elle. Depuis lors elle fait partie de la première équipe qui a constitué la troupe des P'tits bressans. Ces jeunes sont issus des classes de CM2 à l'école du Grand Cyprès, et selon les âges, ils vont jusqu'aux classes de 3ème au collège. « Le théâtre improvisé m'aide à être beaucoup dans mes études, par exemple dans les récitations de poèmes. Dans la vie courante, je suis plus à l'aise en public en prenant la parole devant des gens que je ne connais pas » ajoute Charlotte.

Avec ses 22 camarades des P'tits bressans, et les deux autres troupes d'Adara : les 11 ados des Armoires bressanes et les 14 adultes des Tonnerres de Bresse, Charlotte fera partie des comédiens qui animeront les matches d'improvisation qui se dérouleront ce samedi 11 février à partir de 17 h 30 à la salle des fêtes de Pont-de-Vaux. Voilà une belle occasion de découvrir l'improvisation théâtrale si vous ne la connaissez pas encore.

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux