Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

28 May

Communauté de communes : les TAP étaient sur la sellette.

Publié par RAYMOND Michel

Plusieurs écoles du territoire organisent gratuitement les TAP.

Plusieurs écoles du territoire organisent gratuitement les TAP.

La dernière réunion de la communauté de communes du Pays de Bâgé et de Pont-de-Vaux a réuni 32 délégués (4 absents avaient remis un pouvoir). Elle avait lieu en salle du conseil municipal de Pont-de-Vaux. En début de séance, Guy Billoudet a demandé à l'assemblée l'autorisation de mettre deux questions qui ne figuraient pas à l'ordre du jour : le cabinet médical de Pont-de-Vaux et le financement de travaux a réaliser sur des équipements sportifs du territoire. Le conseil communautaire a accepté à l'unanimité d'examiner ces deux dossiers qui portaient l'ordre du jour à 16 dossiers.
L'une des principales questions abordées était la création d'une régie de recettes pour les TAP (temps d'activités périscolaire). Ce rapport a suscité des réactions dans l'assemblée. Plusieurs délégués présents assurant que dans leur commune les TAP sont gratuits pour les familles. « On ne peut pas changer les règles et imposer un paiement aux parents » protestait l'un d'eux. « On ne change pas les règles, il y a des communes où ce service est payant, mais chaque commune est libre » a répondu le président qui soulignait que l'intercommunalité avait fait le choix d'inscrire 150 000 € au budget, mais qu'il « faut arrêter de penser que tout est gratuit. Si ont perd le fonds d'amorçage de 50 € par enfant, on fera comment ?  ». « On touche 5 500 € du fonds d'amorçage et les TAP nous coûtent 1 500 €, si le fonds d'amorçage est supprimé on aura 7 000 € à payer, je ne suis pas sûr que ma commune puisse le supporter » s'inquiétait Michel Nové-Josserand, maire de Dommartin. Devant l'opposition avérée où latente des élus qui avaient choisi la gratuité, Guy Billoudet a décidé d'ajourner ce dossier.
Pour les deux questions adoptées en début de séance, tout d'abord le cabinet médical de Pont-de-Vaux menacé de fermeture, le conseil a accepté de renouveler la proposition qui avait été faite lors de sa dernière réunion de Bâgé au mois d'avril (gratuité de la location et du secrétariat jusqu'au seuil de trois médecins) et d'ajouter la gratuité d'un studio sur le site destiné à héberger provisoirement un nouveau médecin. Le président précisant que ce logement serait mis à la disposition de toutes les maisons médicales du territoire. Et pour les travaux à effectuer sur des équipements sportifs, représentant pour moitié des équipements des deux anciens territoires, selon Guy Billoudet et Henri Guillermin, il a été décidé d'inscrire 686 000 €.

 

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux