Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

16 Jun

Présentation d'un ouvrage des généraux de l'Ain pendant la Révolution et le 1er Empire.

Publié par RAYMOND Michel

Présentation d'un ouvrage des généraux de l'Ain pendant la Révolution et le 1er Empire.

Le « Souvenir napoléonien » a édité un livre écrit par Sébastien

 

Parra, un jeune homme passionné d'histoire, auteur d'un ouvrage

 

précédent : « Les généraux de Lyon, du Rhône et de la Loire sous

 

la Révolution et l'Empire ». Cette présentation a été l'occasion

 

d'une conférence donnée par ce dernier matière dans le salon

 

d'honneur sur les cinq généraux pontévallois : Joubert, Legrand,

 

Pannetier, Renaud et Richardot, dont les portraits sont accrochés *

 

au mur de ce salon.

 

Comme Bourg-en-Bresse, Pont-de-Vaux peut se targuer d'être la

 

ville natale de cinq généraux qui ont participé aux guerres de la

 

Révolution et d'Empire, parmi 32 officiers de l'Armée française nés

 

dans l'Ain qui exercèrent, au moins à titre temporaire les fonctions

 

de général de brigade ou de division. Deux autres villes de l'Ain

 

comptent chacune trois généraux, il s'agit de Belley et Divonnes-

 

les-Bains. La carrière de ces valeureux militaire est relatée dans le

 

livre de Sébastien Parra. Cet ouvrage montre que pour leur part,

 

les généraux pontévallois se sont illustrés par leurs faits d'armes

 

dans l'Europe entière, de Valmy à Waterloo, en passant par

 

l'Espagne, le Portugal, l'Italie, l'Allemagne, la Belgique, les

 

 

Pays-Bas, l'Autriche et même la Russie. A noter qu'une vingtaine

 

de pages passionnantes sont consacrées au plus illustre d'entre

 

eux : Barthélémy Joubert.

 

La présentation de cet ouvrage devrait déboucher sur proposition

 

du Médecin-Général Jean-Pierre Deconinck, sur la pose d'une

 

plaque en façade de l'immeuble où est né le général Le Grand de

 

Mercey au n° 74 de la rue de Lattre-de-Tassigny (magasin Brin de

 

nature) en cas d'aval de son propriétaire. Le père de ce général

 

anobli par Napoléon y exerçait la profession de tailleur.

 

« Les généraux de l'Ain sous la Révolution et l'Empire » est en

 

vente au prix de 22 € au musée Antoine-Chintreuil, chez Livres à

 

vous, 53 rue de Lattre, et dans les deux bureaux de tabac : SNC

 

Foussard-Peulet, 12 rue André, et Atmosphère, 83 rue de  Lattre, 

 

 

 

 

 

Présentation du Souvenir napoléonien

 

 

 

Le « Souvenir napoléonien » est une Association d’histoire

 

napoléonienne. Il a été créé à Nice le 27 décembre 1937 sous

 

le nom initial de Société d’histoire napoléonienne. Sa

 

créatrice, est Madame Eugénie Gal. Elle était l’arrière petite

 

nièce du maréchal Suchet, duc d’Albufera. Elle était également

 

la filleule de l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III.

 

Avec actuellement près de 3 600 adhérents, le « Souvenir

 

napoléonien » est l’association napoléonienne la plus

 

importante d’Europe.

 

C’est une association loi 1901. A ce titre elle est donc :

 

Apolitique et à but non lucratif. Elle a été reconnue d’utilité

 

publique par décret ministériel du 05 novembre 1982. Les

 

objectifs du Souvenir napoléonien sont  d’étudier et de faire

 

connaître tout ce qui se rapporte à l’histoire des deux Empires

 

et de la famille impériale, c’est à dire : les évènements, les

 

institutions, les lieux, et les personnages qui sont liés à cette

 

histoire. Pour parvenir à ces objectifs, le Souvenir

 

napoléonien organise, au niveau national et au niveau

 

régional : des conférences, des colloques, des visites, des

 

expositions, des concerts, des commémorations, des

 

voyages.

 

Toutes ces actions sont relayées par l’édition d’une revue : La

 

Revue du Souvenir Napoléonien. Cette revue, de très grande

 

qualité, est trimestrielle et comporte : des articles des plus

 

grands spécialistes de l’histoire des deux Empires. L’agenda

 

des manifestations napoléoniennes. Des chroniques

 

littéraires. Le compte-rendu des activités qui ont été

 

organisées par le siège national et les délégations régionales.

 

De plus, chaque fin d’année, un numéro Hors-série thématique

 

fait le point sur un sujet particulier ou regroupe les actes du

 

colloque organisé par l’association lors de l’année écoulée.

 

Sur le plan administratif :

 

Le Souvenir napoléonien a son siège à Paris, 82 rue de

 

Monceau dans le 8ème arrondissement. Il est administré par un

 

Comité Directeur de 20 membres élus pour 6 ans par

 

l’ensemble des adhérents. Ce comité Directeur est composé

 

de deux collèges permettant ainsi son renouvellement par

 

moitié chaque trois ans.

 

Tous les trois ans, le nouveau Comité Directeur se réunit pour

 

élire son nouveau Président et son nouveau Bureau qui peut

 

comprendre de quatre à six membres.

 

Le Bureau actuel, en place jusqu’en mai 2018, est le suivant :

 

Président : Alain Pigeard.

 

Vice-président : Guy Carrieu.

 

Secrétaire général : Michel Inglebert.

 

Trésorier : prince Pierre Murat.

 

Conseiller : Gérard Moyaux.

 

Le territoire national est divisé en 24 délégations régionales

 

dont vous pouvez voir le découpage sur la carte présentée sur

 

le site internet de l’association à la rubrique « délégations ».

 

Chaque délégation est dirigée par un Délégué, représentant du

 

Président sur le territoire de sa délégation.

 

Il existe aussi 6 délégations en territoire étranger :

 

Belgique, Colombie, Nord Italie, Rome - Italie centrale, Suède,

 

Suisse et six correspondants à l’étranger : Allemagne (Berlin.

 

Leipzig.), Italie du sud, Montréal, Pologne, Vienne (Autriche).

 

Le souvenir napoléonien dispose d’une bibliothèque, située au

 

siège, 82 rue de Monceau à Paris où les ouvrages peuvent être

 

consultés sur place.

 

Un site Internet : www.souvenirnapoleonien.org

 

Vous permet de retrouver tous les renseignements concernant

 

cette association et ses activités.

 

 

La délégation du « Lyonnais »

 

 

La délégation du « Lyonnais » s’étend géographiquement sur

 

4 départements : le Rhône, l’Ain, la Loire et l’Ardèche. Elle

 

comporte actuellement environ 175 adhérents. Elle est animée,

 

depuis janvier 2011, par le Médecin Général Jean-Pierre

 

Deconinck.

 

Dans cette délégation sont organisées des conférences

 

mensuelles ont lieu le plus souvent à Lyon (Hôtel

 

Charlemagne), mais sont parfois délocalisées : dans la Loire

 

sur Saint-Etienne ou dans l’Ain, sur Bourg-en-Bresse, comme

 

celle de Pont-de-Vaux du samedi 10 juin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Boyer de Fareins portait l'uniforme de chef d'escadron du 4ème régiment de garde d'honneur de l'armée des Alpes créé en 1815.

Jean Boyer de Fareins portait l'uniforme de chef d'escadron du 4ème régiment de garde d'honneur de l'armée des Alpes créé en 1815.

Henry Le Grand de Mercey, et sa tante, descendants de Charles Etienne Le Grand de Mercey, sous le protrait de leur ancêtre, assistaient à cette conférence.

Henry Le Grand de Mercey, et sa tante, descendants de Charles Etienne Le Grand de Mercey, sous le protrait de leur ancêtre, assistaient à cette conférence.

Le conférencier Sébastien Parra et le Médecin-Général Jean-Pierre Deconinck.

Le conférencier Sébastien Parra et le Médecin-Général Jean-Pierre Deconinck.

Présentation d'un ouvrage des généraux de l'Ain pendant la Révolution et le 1er Empire.
Présentation d'un ouvrage des généraux de l'Ain pendant la Révolution et le 1er Empire.
Présentation d'un ouvrage des généraux de l'Ain pendant la Révolution et le 1er Empire.
Présentation d'un ouvrage des généraux de l'Ain pendant la Révolution et le 1er Empire.
Présentation d'un ouvrage des généraux de l'Ain pendant la Révolution et le 1er Empire.

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux