Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

09 Oct

La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.

Publié par RAYMOND Michel

La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
Il manquait environ 80 marchands et commerçants-forains, selon les responsables du Rugby club de Haute-Bresse qui assurent la gestion des places, à la foire-braderie de la Saint-François qui s'est déroulée dimanche toute la journée à Pont-de-Vaux. En effet, cette foire attire chaque année entre 250 et 300 commerçants et hier, ils n'étaient que 180. La place Poisat et la Promenade présentaient de larges espaces vides et pour la première année, il n'y avait pas de chevaux, fil rouge des foires de la Saint-François depuis 1559.
Bien évidemment, les effets vestimentaires étaient légion : « si tu enlèves les bancs de fringues, il reste plus rien » ironisait un visiteur que nous avons croisé dans un public moins nombreux que d'habitude au cours de la matinée. « La foire-braderie de Pont-de-Vaux est en baisse. Ce n'est pas la seule. Il y a des foires qui s'écroulent, mais d'autres fonctionnent toujours très bien » confiait un marchand de fromages et de salaisons de Haute-Savoie installé rue de Lattre.
Sur le coup de midi à la salle des fêtes, les convives sont arrivés tard pour déguster le civet de chèvre et la poule au riz. Vers 15 heures, après les deux services, 580 repas avaient été consommés. « Nous avons servi cent repas de moins que d'habitude » assurait Gilles Debost, pilier de cette opération. Quant au 3ème service du soir il a rassemblé 120 convives. Finalement le service du soir aura partiellement composé la baisse des repas de midi car les trois services ont totalisé 700 repas, soit 10 de moins que l'an dernier et 40 en moins par rapport avec 2015.
Après la morosité du matin, en revanche l'optimisme était de mise chez les organisateurs au cours de l'après-midi. En effet, vers 16 heures, les rues de la ville ont accueilli la foule des grands jours ce qui aura notoirement amélioré des chiffre d'affaires en berne jusque là. « La matinée était nulle, mais l'après-midi a compensé » positivait un marchand de couteaux de Thiers le soir en remballant pour trois heures de route.
 
 
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.
La foire-braderie de la Saint-François a commencé dans la morosité mais l'après-midi a amené la foule des grands jours.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux