Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

20 Nov

L'association Adara est maintenant reconnue « comme acteur culturel principal du territoire ».

Publié par RAYMOND Michel

L'association  Adara est maintenant reconnue « comme acteur culturel principal du territoire ».
L'association Adara a tenu sa troisième assemblée générale jeudi soir à la salle polyvalente de Saint-Bénigne en présence d'une vingtaine de personnes. Fondée en 2014, cette association œuvre depuis l'origine en faveur de la jeunesse du territoire pontévallois en organisant des actions éducatives et de loisirs, mais aussi en développant les pratiques de théâtre improvisé. Ainsi au cours de ces trois ans, Adara et le territoire pontévallois sont maintenant reconnus au niveau national dans le développement de cette discipline théâtrale et « à travers la mise en place d’actions culturelles : festivals, spectacles, ateliers... les institutions publiques, dont le Conseil départemental de l'Ain, et privées, reconnaissent notre association comme un acteur culturel principal du territoire » déclarait Catherine Nauze, présidente d'Adara.
Cette assemblée a débuté sur d'intéressants échanges sur la culture du territoire au cours d'un débat animé par Philippe Nauze. Ces échanges ont trouvé une oreille attentive de la part des élus présents : Valérie Guyon et Guy Billoudet, conseillers départementaux du canton de Replonges, ce dernier étant là aussi comme président de la communauté de communes Bresse et Saône, et Michel Touraine, conseiller municipal de la commune de Pont-de-Vaux. Lesquels n'auront pas manqué d'assurer Adara de leur soutien et pour tout ce qui est réalisé en matière culturelle sur le territoire.
Pour l'exercice 2016-2017, l'association comptait « 62 adhérents et 92 personnes en ateliers d'improvisation, le différentiel étant constitué par les collégiens qui ne sont pas adhérents. Nous dépassons la centaine de pratiquants en comptant les activités proposées par la communauté de communes sur les programmes de vacances scolaires et les TAP (temps d'activités périscolaires) de Saint-Bénigne » poursuivait la présidente.
Cette année a connu deux temps forts. C'était tout d'abord la première de « Rendez-vous en Bresse inconnue, une brillante réussite avec 86 participants, on a refusé du monde, et le Festival Ain'Pro visa qui a fortement été concurrencé par plusieurs événements nationaux télévisés et pénalisé également par une alerte météo qui a contraint les organisateurs à déplacer dans l'urgence une soirée prévue en plein air à la salle des fêtes de Pont-de-Vaux.
Malgré ces contretemps, le festival a accueilli 1 300 spectateurs et n'aura laissé qu'un déficit de 130 €. Pour le reste les comptes d'Adara étaient excédentaires de 4 400 €. Une réelle performance pour une association culturelle qui évolue en milieu rural.
 
L'association  Adara est maintenant reconnue « comme acteur culturel principal du territoire ».
L'association  Adara est maintenant reconnue « comme acteur culturel principal du territoire ».

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux