Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

04 Nov

René Féyeux, maire d'Ozan, élu 7ème vice-président délégué à l'environnement.

Publié par RAYMOND Michel

René Féyeux a été élus avec 31 voix pour et 4 bulletins blanc sur 35 votes.

René Féyeux a été élus avec 31 voix pour et 4 bulletins blanc sur 35 votes.

L'une des premières questions soumises à l'ordre du jour de la réunion du conseil communautaire qui s'est tenue à la salle polyvalente de Dommartin, était le remplacement de Jean-Jacques Willig, 7ème vice-président délégué à l'environnement, qui avait démissionné de son poste de maire de Saint-Bénigne en septembre dernier pour raison de santé, et se trouvait de fait démissionnaire du bureau du conseil communautaire. Comme candidat, Henri Guillermin a proposé René Féyeux, maire d'Ozan, et aucun autre candidat s'étant déclaré, les délégués présents munis des pouvoirs de six délégués absents, ont élu ce dernier par 31 voix pour et 4 bulletins blancs. A la suite de quoi, il fallait pourvoir aux postes précédemment occupés par Jean-Jacques Willig dans plusieurs commissions. Les délégués ont voté à l'unanimité pour René Feyeux à la commission d'Organom, Emilie Unia, la nouvelle maire de Saint-Bénigne, au SCOT (schéma de cohésion territoriale), Michèle Bourcet, maire de Sermoyer, à l'Office de tourisme de Pont-de-Vaux et du Pays de Bâgé, Martine Maingret, maire-adjointe à Pont-de-Vaux, au comité de jumelage de Pont-de-Vaux, et Guy Billoudet, président de Bresse et Saône, au syndicat mixte de crocu.
La décharge de déchets ultimes de crocu désormais gérée en commun par la communauté de communes Bresse et Saône issue de la fusion des ex-intercommunalités de Bâgé et Pont-de-Vaux, et la communauté d'agglomération de Bourg-en-Bresse qui a absorbé l'ex-communauté de communes de Saint-Trivier-de-Courtes, a été source de débat. Alors que les esprits s'étaient apaisés au fil des mois entre les délégués des deux territoires, les choses se compliquent à cause de deux filières différentes de collectes d'ordures ménagères aboutissant pour l'une à un CSDU (centre de stockage de déchets ultimes) de crocu pour Pont-de-Vaux, et pour l'autre chez Organom (9 intercommunalités) à La Tienne à Viriat où est installé une usine de tri mécano-biologique doublée d’un process de méthanisation et de compostage. Bertrand Vernoux, 2ème vice-président a expliqué que la contribution annuelle de la communauté de communes est de 332 260 € pour crocu, alors qu'elle est de 163 187 € chez Organom. Par ailleurs, le maire de Replonges a souligné que le tonnage d'ordures ménagères collectées était de 190 kg par habitant pour l'ex-canton de Pont-de-Vaux et de 90 kg pour l'ex-canton de Bâgé. Les ordures ménagères seront sans doute source de discordes entre les élus des deux territoires dans les mois qui viennent. Ce qui explique l'entrée du président Guy Billoudet au conseil d'administration du syndicat mixte de crocu où il entend faire valoir les droits de sa collectivité.
 
Subventions aux associations.
La commission des finances qui n'avaient pas toutes les demandes de subventions d'associations en main lors de sa réunion de juillet a voté 3 500 € pour Festivrac 2017 (Pont-de-Vaux), 3 000 € aux deux comités de jumelage intercommunaux, 800 € à la batterie-fanfare Rantanplan (Saint-Bénigne), 2 500 € à Servals (service de remplacement des agriculteurs), 608 € à l'USEP (union sportive pour l'enseignement du premier degré), 4 000 € au Moto club de Feillens.
Le montant global des subventions allouées aux associations représente 235 600 € pour l'année 2017.
René Féyeux, maire d'Ozan, élu 7ème vice-président délégué à l'environnement.
René Féyeux, maire d'Ozan, élu 7ème vice-président délégué à l'environnement.
René Féyeux, maire d'Ozan, élu 7ème vice-président délégué à l'environnement.
Au cours de cette réunion, Jean-Claude Thévenot, maire de Bâgé-le-Châtel et 10ème vice-président chargé de la communication a présenté deux esquisses du futur logo de la communauté de communes Bresse-et-Saône, réalisées par des élèves des collèges de Bâgé et de Pont-de-Vaux. C'est l'esquisse des collégiens pontévallois qui avait préalablement été retenue par la commission communication. Ce document  sera affiné par un professionnel de la publicité.
Le logo du collège de Pont-de-Vaux.

Le logo du collège de Pont-de-Vaux.

Le logo du collège de Bâgé.

Le logo du collège de Bâgé.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux