Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

27 Dec

Le bilan de l'année est « globalement bien » au Musée Antoine-Chintreuil.

Publié par RAYMOND Michel

Le musée a vécu des moments excpetionnels lors du vernissage de l'exposition de Lek Nakarat avec la présence du ministre de la culture de Thaïlande et de l'ambassadeur de ce pays en France.

Le musée a vécu des moments excpetionnels lors du vernissage de l'exposition de Lek Nakarat avec la présence du ministre de la culture de Thaïlande et de l'ambassadeur de ce pays en France.

Comme il le fait parfois au terme de ses mois d'ouverture qui vont de fin mars à fin novembre, le musée Antoine-Chintreuil a joué les prolongations avec un défilé de mode du styliste Mâconnais Laurent Crépeau sur le thème de la plume qui s'est déroulé dans le cadre du concours de volailles du dimanche 17 décembre auquel près de deux cents personnes étaient présentes. Cette manifestation achevait en beauté huit mois d'ouverture qui se terminaient « globalement bien » se félicite Nelly Catherin, la directrice du musée.
En effet, malgré la baisse observée depuis trois ans sur le nombre de visiteurs amenés au musée en fin de croisière du Ville de Pont-de-Vaux 2  qui représentaient 40 % de la fréquentation totale depuis le début des années 2000, ce taux est tombé en 2017 à 8 % avec 426 visiteurs. « Le nombre d'entrées au musée est cette année bon. Ce qui marche le mieux, ce sont les scolaires avec 67 classes accueillies. Nos petits ambassadeurs reviennent avec leurs parents. Ces écoliers viennent de loin, de Bourgogne, de Bresse Louhannaise, du Pays de Gex, du bas Beaujolais. Leur accueil nous prend beaucoup de temps, mais le retour est très positif. Leçon de cette année : les animations deviennent indispensables pour drainer du monde. Les ateliers intergénérationnels aux mois de juillet et août, la danse au mois de juin, nous permettent de communiquer plus régulièrement dans la presse, donc d’avoir une meilleure présence dans les médias. L’été, malgré la baisse énorme de fréquentation liée à la chaleur, le nombre d'entrées a été correcte grâce aux ateliers intergénérationnels. Et ce déficit a été comblé par l’exposition de Lek Nakarat qui  a drainé d'impressionnants réseaux. Les chiffres de septembre et octobre sont juste exceptionnels avec un chiffre d'affaire sur octobre supérieur à celui du mois d’août » explique Nelly Catherin, ravie d'annoncer pour l'an prochain des expositions tout aussi exceptionnelles (voir ci-dessous) que l'année qui s'achève.
 
Les expositions programmées en 2018.
Raymond Pagès (1923 – 2014) :
Artiste protéiforme, graphiste-affichiste, peintre réaliste, surréaliste et abstrait, penseur. Auteur de cartes postales uniques (les cartolines), du manifeste de la peinture au mètre linéaire. Il a entretenu une correspondance très suivie avec Jean Dubuffet
Du 6 Avril au 1er juillet :
Alain Bar « La beauté du geste ». Plusieurs fois primé comme meilleur graveur de France. Associe l'art et le sport, autre passion de sa vie. Projet de collaboration avec des associations sportives de Pont-de-Vaux.
Du 12 juillet au 30 octobre :
Présentation de la pièce « Pas de chichis » au musée sur le déterminisme social, avec Severine Douard, suivi d’ un débat sur la démocratisation culturelle le 3 mars à 20 h 30.
 
Le bilan  de l'année est « globalement bien » au Musée Antoine-Chintreuil.
Le bilan  de l'année est « globalement bien » au Musée Antoine-Chintreuil.
Le bilan  de l'année est « globalement bien » au Musée Antoine-Chintreuil.
Le bilan  de l'année est « globalement bien » au Musée Antoine-Chintreuil.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux