Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

09 Dec

Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.

Publié par RAYMOND Michel

Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.
Le début du chantier de reprofilage du canal était attendu le 2 novembre. Et c'est avec 20 jours de retard, précisément le 22 novembre, que la pelleteuse embarquée sur un ponton s'est livrée aux premiers travaux de dragage en aval de l'écluse, ce qui représentait une centaine de mètres jusqu'à l'embouchure de la Saône. Ces 20 jours de retard devraient donc se retrouver à la fin du curage des 3,5 km de canal qui était prévu fin décembre avant de s'attaquer au dragage du port de plaisance dont la fin de chantier est fixée le 31 mars.
Depuis le 27 novembre, le ponton et la pelleteuse ont franchi l'écluse et avancent d'une petite centaine de mètres par jour. En dix jours, ces travaux de dragage ont couvert environ 800 mètres. Dans un ballet bien réglé, les trois péniches sont tour à tour chargées de sable et de vase par la pelleteuse et font machine arrière sur le canal pour repasser l'écluse et prendre la direction du nord pour évacuer les matériaux sur la Saône vers une grue installée sur un ponton situé à environ un kilomètre en amont du pont de Fleurville qui les déverse dans des bas fonds de la rivière. Si le fait de déverser ces matériaux dans la Saône est critiqué par les pêcheurs qui accusent ces dépôts de matériaux de perturber les secteurs de pêche, pour la protection de la faune halieutique des précautions sont prises. Un compresseur suit les travaux de dragage de la pelleteuse sur le canal et oxygène continuellement les eaux, si bien que depuis le début du chantier on constate aucune mortalité de poissons.
A la capitainerie du port de plaisance après avoir connu une trentaine de départs de plaisanciers à cause du manque de tirant d'eau dans le canal et les installations portuaires, Frédéric Rouxel qui suit attentivement ces travaux se félicite de la mise en œuvre du chantier après de longues années d'attente. « Sur 225 anneaux, nous étions largement tombés en dessous de 200 bateaux car à certains emplacements nous n'avions que 50 cm d'eau au lieu des 1m40 d'origine. Depuis qu'ils ont eu vent de ces travaux de dragage, des plaisanciers qui étaient partis reviennent et nous en avons même de nouveaux ». Voilà un bonne nouvelle pour les six salariés employés par la SCITE et son atelier de maintenance de bateaux.
 
Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.
Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.
Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.
Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.
Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.
Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.
Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.
Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.
Les travaux de dragage font revenir des plaisanciers au port de plaisance.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux