Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

28 Apr

Le SBVR communique.

Publié par RAYMOND Michel

Le SBVR communique.
Le Syndicat du Bassin Versant de la Reyssouze, la FRAPNA et le comité d’entreprise du Centre Psychothérapeutique de l’Ain (CE CPA) se sont associés pour agir contre le Myriophylle du Brésil.
Cette plante aquatique, hautement envahissante, s’est implantée depuis quelques années sur le plan d’eau de Riondaz, situé sur la commune de Viriat dans l’Ain (voir plan d’accès ci-dessous). Seul site connu à ce jour abritant cette espèce, le myriophylle menace aujourd’hui de se propager dans les milieux naturels limitrophes et notamment dans la Reyssouze. Une première campagne d’arrachage mécanique a été réalisée en 2017. Des repousses sont encore apparentes.
L’objectif est de maintenir une pression sur cette espèce pour limiter son développement.
 
Trois chantiers bénévoles vous sont proposés au cours de l’année 2018 :
Samedi 5 Mai 2018, samedi 16 Juin 2018 et samedi 22 Septembre,   sur le créneau horaire 9h30 – 17 heures.
Le rendez-vous est fixé à 9 h 15 sur site.
L’action consiste à réaliser un arrachage manuel de l’espèce dans le plan d’eau et ses alentours.
 
Désormais, qu’une seule chose à faire ! Venir nous prêter main forte pour préserver les zones humides de la Reyssouze !
Inscrivez-vous dès à présent via le lien suivant :
 
Matériel indispensable :
-       à minima des bottes ou wadders
 
Matériels souhaités :
-       Epuisettes
-       Petites barques (2 à 5 places) ou Float tube
 
Casse-croûte du midi pris en charge par les organisateurs.
 
Par soucis d’organisation, merci de vous inscrire au moins 2 jours avant le début de l’opération.
Pour plus d’informations, contacter :
 
Alice Desmaris :
Dimitri Mercier :
Té:. 04 74 25 44 63
 
N’hésitez pas à en parler autour de vous !
 
Merci d’avance pour votre soutien !
Le SBVR communique.
Plan d'accès.

Plan d'accès.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux