Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

10 Jun

Le nom de 36 résistants du secteur C7 est sorti de l'oubli.

Publié par RAYMOND Michel

Le nom de 36 résistants du secteur C7 est sorti de l'oubli.
C'est sous la pluie que le défilé de la cérémonie de commémoration des victimes de la journée du 8 juin 1944 est parti vendredi soir de l'Hôtel de ville en direction de la stèle du pont des cordeliers. Rappelons que chaque année, cette cérémonie rend hommage au vétérinaire Adrien Thierry et au docteur Gilbert Voldoire, fusillés pour faits de résistance par l'armée allemande lors de cette funeste journée, et à Auguste Rigault, tué à son poste sur la barricade dressée au pont des cordelier par les résistants locaux.
Participaient à cette cérémonie Jean Rivon, président de l'association nationale à la mémoire des Maquis de l'Ain et du Haut-Jura, neuf drapeaux d'amicales d'anciens combattants, des élus locaux, et une trentaine de personnes.
Dépôts de gerbes, minute de silence, sonneries d'usage et hymne national exécutés par un détachement de la clique du centre d'incendie et de secours de Pont-de-Vaux, se sont déroulées devant la stèle, où se trouve depuis quelques jours une plaque portant le nom de 36 résistants du secteur C7 tombés au champ d'honneur. En effet, cette plaque se trouvait précédemment sous le grand escalier de l'Hôtel de ville où elle était invisible du public.

 

Le nom de 36 résistants du secteur C7 est sorti de l'oubli.
Le nom de 36 résistants du secteur C7 est sorti de l'oubli.
Le nom de 36 résistants du secteur C7 est sorti de l'oubli.
Le nom de 36 résistants du secteur C7 est sorti de l'oubli.
Le nom de 36 résistants du secteur C7 est sorti de l'oubli.
Le nom de 36 résistants du secteur C7 est sorti de l'oubli.
Le nom de 36 résistants du secteur C7 est sorti de l'oubli.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux