Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

20 Jul

Les centres aérés s'intéressent de plus en plus aux stages de découverte de la nature.

Publié par RAYMOND Michel

Les centres aérés s'intéressent de plus en plus aux stages de découverte de la nature.
Parmi les nombreux centres aérés de l'Ain et de Saône-et-Loire accueillis par Bénédicte Fourneau à la Maison de la nature et de l'eau de Pont-de-Vaux, figure cette année les centres aérés de Frans, commune de la Dombes, et de Viriat près de Bourg-en-Bresse. Les deux groupes sont hébergés au camping Champ d'été depuis lundi et rejoindront leurs pénates ce vendredi soir.
Le groupe de Frans est formé de 11 enfants de 7 à 10 ans, et de deux animateurs : Yann Berni et Léa Gandi qui est de Boz. Au programme : des visites à la Maison de l'eau et de la nature pour la visite de l'exposition interactive et des jeux en rapport avec l'environnement, des sorties sur des espaces naturels protégés et une partie de pêche au bord du plan d'eau intercommunal, sans oublier des jeux d'eau lors de séances qui ont lieu à la piscine l'Archipel.
Une soiré particulière s'est déroulée mercredi soir avec Marc Borrel, éco-interprête à l'association Cardamine, qui a initié les enfants aux « pouvoirs magiques des plantes » en montrant particulièrement les vertus de la saponaire qui peut avantageusement remplacer le savon pour se laver ou faire la vaisselle. Le groupe a ensuite rejoint en mini-bus la Saône en amont de Jean-de-Saône, au hameau de Saint-Oyen sur la commune de Montbellet, où le guide a montré aux enfants les traces des castors qui vivent depuis quelques années sur le site. Cette sortie était complété d'observations d'oiseaux.
« Cette année, nous avons de nombreuses sorties en canoë sur la Saône sur les traces des castors. J'ai déjà dix dates retenues. Lors de la première sortie du 15 juillet où onze personnes avaient échappées à la finale de la coupe du monde de football, nous avons découvert deux bébés castors nés cette année » assurait l'éco-interprète qui pense que l'adaptation des castors aux milieux naturels du secteur nord du bassin Mâconnais est désormais durable.
Les centres aérés s'intéressent de plus en plus aux stages de découverte de la nature.
Les centres aérés s'intéressent de plus en plus aux stages de découverte de la nature.
Les centres aérés s'intéressent de plus en plus aux stages de découverte de la nature.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux