Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

08 Jul

Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.

Publié par RAYMOND Michel

Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
La première des deux soirées de concerts du 26ème Festivrac a réuni vendredi soir un peu moins de cinq-cents personnes sur le site de la cour de l'Arquebuse. Nombre un peu décevant au regard de l'excellente programmation prévue par l'équipe des deux Pauline : Desmaris et Tirmarche, avec une première partie animée par Rona Hartner, une chanteuse-comédienne roumaine d'origine allemande que l'on a vu dans une vingtaine de films, dont « Gadjo dilo » et « Je suis né d'une cigogne » de Tony Gatlif.
Ce concert de musique des Balkans était une invitation à entrer dans un univers musical aux accents électro-tsigane, swing, cumbia, gospel... construit à partir de musiques traditionnelles. Cette tornade brune a communiqué son énergie, sa douce folie et ses titres envoûtants à un public visiblement très réceptif à cette forme de musique.
C'était ensuite au tour de John Lenine (alias Tom Feterman de la Caravane passe) et Sylvester Staline (alias R-Wan de Java), le duo de Soviet Suprem, et leurs comparses : Hugo Chavez et Didier Croute-Chef. Toute ressemblance avec des personnages ayant existé n'est pas fortuite. Ces bêtes de scène ont fait entrer les spectateurs dans la danse en présentant l'univers drôle et déjanté de leur nouvel album Marx attack, un délire façon ex-union des républiques socialistes soviétiques, de choeurs bolchéviques, de tempo gypsy, de rythme cumbia et hip-hop, sur fond de vodka et de cocktail « mots...lotov ».
La troisième partie de la soirée était animée par Dj Tagada en solo, l'un des musiciens de Rona Hartner. Ce balkan clubbeur donnait également dans la fanfare balkanique, le gypsy punk, l’électro tsigane, la cumbia klezmer…
La 26ème édition de Festivrac se termine aujourd'hui, dimanche 8 juillet à midi sur la traditionnelle Giga poêlée (repas concert) organisée par les Copains d'Agorre (association caritative de Gorrevod). Laquelle sera animée par le trio jazz Flagada Swing, accueilli dans le cadre du dispositif Tour du Lapin proposé par le Conseil départemental de l’Ain, et un concert des trois Wackids à 15 heures.

 

Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.
Un vent de l'Est soufflait sur la première soirée de Festivrac.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux