Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

01 Mar

Conseil municipal : vote d'une subvention supplémentaire à l'AMPV.

Publié par RAYMOND Michel

Conseil municipal : vote d'une subvention supplémentaire à l'AMPV.
En prélude au vote des subventions aux associations qui doit se tenir à la prochaine réunion d'avril qui sera consacrée au vote des budgets, le maire a demandé à son conseil de se prononcer sur le versement d'une subvention de 3 900 € à l'AMPV (association motocycliste de Pont-de-Vaux) qui organisera le Mondial du quad pour la 33ème année consécutive en août prochain. Ce dernier a expliqué qu'un cabinet privé est intervenu dans la présentation d'un dossier en préfecture de l'Ain instruit dans le cadre des aménagements réalisés sur le circuit de la prairie de Pont-de-Vaux. Et que la facture de cette intervention s'élevant à 7 800 €, il avait été convenu entre les deux collectivités : la commune de Pont-de-Vaux et la communauté de communes Bresse et Saône, de partager ce montant de moitié à la suite d'une négociation entre le maire Philippe Coillard et le président Guy Billoudet. Il a précisé que « dans la cacophonie actuelle, aucun autre dossier n'a été présenté, à chaque jour suffit sa peine ». Faisant allusion en cela au projet PDV2 dont il est question sur le site depuis quelques mois en vue d' installer sur le site un circuit semi-permanent utilisable plusieurs mois de l'année pour réaliser des essais d'engins mécaniques. Les conseillers municipaux ont voté à l'unanimité le versement de cette subvention de 3 900 €.
Les autres questions inscrites à l'ordre du jour : une convention à signer contre les risques professionnels, le versement de 0,30 € par habitant au Fonds de solidarité logement, le recrutement de deux personnes à l'accueil du musée le week-end, ont elles aussi été votées à l'unanimité. Et au bout d'un quart d'heure, l'ordre du jour était épuisé.
Le reste de la réunion était consacré aux questions diverses. La principale intervention était amenée par un adjoint : Bernard Comtet, lequel s'est montré critique envers un article paru dans le Progrès et sur ce blog relatant la dernière réunion mensuelle des Coquelicots sur le parvis de l'église. « Cet article ne m'a pas fait plaisir. Il notifiait que seules les communes de Boz et de Saint-Bénigne ont travaillé sur l'interdiction des pesticides, alors que nous travaillons sur ce sujet depuis deux ans ». Ce dernier a annoncé qu'à la suite de l'agrément d'un dossier présenté auprès des pouvoirs publics seront prochainement installés aux entrées et en différents points de la commune des panneaux indiquant que la commune n'a plus recours aux phytosanitaires. Précisons que la commune a quelque peu trainé des pieds en se donnant deux ans de délai pour se conformer à la loi Labbé promulguée le 1er janvier 2017 interdisant aux collectivités territoriales l'emploi des pesticides dans les espaces verts...
Pour terminer, deux conseillers municipaux de la liste Alternative pontévalloise, concurrente à la liste des conseillers sortants à la dernière élection muncipale : Michel Touraine, à la demande de plusieurs concitoyens, a questionné les membres de la commission travaux sur les malfaçons constatées à l'issue du chantier d'aménagements de la place Poisat, et Françoise Delay a parlé de la possibilité de créer à Pont-de-Vaux une mutuelle de village. Le maire ne s'est pas opposé à une telle éventualité.
Commenter cet article

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux