Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

22 Jun

Chavannes-sur-Reyssouze : dernier rendez-vous avec l'ébénisterie.

Publié par RAYMOND Michel

La scie s'est tue, à regret.

La scie s'est tue, à regret.

Nombreux sont celles et ceux qui connaissent, à l'entrée de village de Chavannes-sur- Reyssouze lorsque l'on vient de Pont de Vaux, l'atelier d'ébénisterie de Mimi Giraudon.
Construit en 1976, le lieu a été actif jusqu'en 2011, date à laquelle son propriétaire et créateur a décidé de faire valoir ses droits à la retraite.
« 'Le 30 juin 2011, je me suis levé le matin sans savoir que je serai à la retraite à midi. J'avais appelé, à la première heure, les services administratifs pour faire le point sur mon dossier. Apprenant que mes nécessaires trimestres de cotisation étaient acquis, j'ai confirmé sur le champs mon intention de m'arrêter » explique-t-il.
Michel Giraudon est né en 1951 dans le restaurant du bord de Saône que tenaient ses parents. Il y a grandi avec ses frères. Attiré par les métiers du bois, il a passé son CAP (certificat d'aptitude professionnelle) d'ébéniste, puis a travaillé en 1969 chez un artisan de la région, restaurateur de meubles anciens ainsi qu'au château de Viré (Saône et Loire).
Au retour du service militaire effectué en 1970 à Tahiti, Michel découvre chez plusieurs patron, de nouveaux savoir-faire. Il se perfectionne et crée sa propre entreprise à la double entité d'ébénisterie et de brocante, en 1977.
Le local est au départ un vétuste hangar situé sur la commune d'Uchizy (Saône et Loire), en attente de l'installation à Chavannes.
Les habitants, qui souvent l'ont souvent sollicité pour la remise en état de leur mobilier ou l'agencement de leur cuisine, vivent avec un pincement au cœur, la fermeture de leur menuiserie.
Au terme de toutes ces années, l'ébéniste-brocanteur a accumulé des centaines de bibelots, meubles, vaisselle, outils, luminaires auquels le public pourra avoir accès lors d'un grand week-end de portes ouvertes, les 5, 6 et 7 juillet.
Mimi et sa compagne Jocelyne entreprendront ensuite, car tel est le projet, un voyage autour du monde.
Nul doute qu'ils en ramèneront de nouveaux trésors histoire de combler les vides.
Le vide-entrepôt aura lieu vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 juillet 2019 à Chavannes sur Reyssouze, entre 9 heures et 19 heures.
Guy Sautarel
 
Chavannes-sur-Reyssouze : dernier rendez-vous avec l'ébénisterie.
Chavannes-sur-Reyssouze : dernier rendez-vous avec l'ébénisterie.
Chavannes-sur-Reyssouze : dernier rendez-vous avec l'ébénisterie.
Chavannes-sur-Reyssouze : dernier rendez-vous avec l'ébénisterie.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux