Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

22 Oct

Arbigny : la Commune intègre le dispositif participation citoyenne.

Publié par RAYMOND Michel

Arbigny : la Commune intègre le dispositif participation citoyenne.
Une réunion publique s’est déroulée vendredi 11 octobre, à 20 heures, à la salle communale. Le Maire, Daniel Gras a invité ses concitoyens à assister à une présentation du dispositif participation citoyenne par la brigade de gendarmerie de Saint-Laurent-sur-Saône et de Pont-de-Vaux. Une soixantaine de personnes se sont déplacées.
Le major Bertrand Roux a commencé par rappeler des conseils simples, dans le cadre de la prévention des cambriolages. Par exemple, il préconise de ne pas laisser un double de ses clés sous un pot de fleurs, de cacher ses objets de valeurs dans un endroit sûr, de créer l’illusion d’une présence en cas d’absence prolongée. Pour les autres types de vols, il recommande de toujours demander l’identité d’une personne inconnue à sa porte, de naviguer sur internet que sur des sites sécurisés, de privilégier le virement bancaire à l’envoi d’argent par mandat cash.
Puis, le major Roux est entré dans le vif du sujet : la participation citoyenne. Ce dispositif consiste en une chaîne de voisins vigilants. Lorsque l’un d’entre eux détecte un risque d’agression, de cambriolage ou de dégradation, il prévient un voisin désigné comme référent qui prévient alors la gendarmerie. L’objectif est une circulation rapide de l’information. Le major a insisté sur le fait que ce dispositif ne comporte pas de patrouille citoyenne. Il ne s’agit pas de se substituer à l’action quotidienne des gendarmes.
Son intérêt est d’améliorer le sentiment de sécurité. En développant la solidarité de voisinage, cette démarche participative est et doit rester citoyenne. Grâce à cette collaboration, les Communes qui ont déjà intégré le dispositif ont constaté une baisse de 20 à 40 % des cambriolages ainsi qu’une hausse des flagrants délits. Pour clore la réunion, le Maire a fait un appel au volontariat : 8 à 10 personnes, réparties sur toute la Commune, seraient nécessaires pour que le dispositif soit optimum. La discrétion étant de mise, le nom des volontaires ne sera pas divulgué, libre à eux de le dire au sein de leur quartier. Ils auront une relation privilégiée avec le gendarme Raduriau, basé à Pont-de- Vaux puisqu’il sera leur principal interlocuteur. Tous les voisins référents de la région sont réunis deux fois par an. L’objectif est, autour d’un café, de favoriser les échanges et, pour les gendarmes, d’activer un réseau sur lequel ils peuvent compter. Une fois la Commune entrée dans le dispositif, le Maire pourra installer des panneaux de signalisation « participation citoyenne ».
Heidy Lacroix

 

Arbigny : la Commune intègre le dispositif participation citoyenne.
Arbigny : la Commune intègre le dispositif participation citoyenne.
Arbigny : la Commune intègre le dispositif participation citoyenne.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux