Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

25 Nov

Communauté de communes : une friche industrielle sera prochainement occupée par le groupe Jousseau.

Publié par RAYMOND Michel

Le bâtiment acheté par la communauté de communes à Arbigny.

Le bâtiment acheté par la communauté de communes à Arbigny.

C’est en salle du conseil municipal de Pont-de-Vaux que s’est tenue la dernière réunion du conseil communautaire Bresse et Saône. L’un des dossiers portait sur l’une des friches industrielles de l’ancien territoire de Pont-de-Vaux : l’ancienne usine de la chaudronnerie Michel Desgranges, située aux Charmes à Arbigny. Cette question était l’objet d’un ajout à l’ordre du jour qui a été accepté à l’unanimité par le conseil en début de réunion suite à la demande du président Guy Billoudet qui souhaitait purger ce dossier. La friche industrielle des Charmes à Arbigny comprend une villa et un vaste bâtiment de production qui abritait autrefois des fabrications de tapis convoyeurs. Ce site était inoccupé depuis plusieurs années à la suite de la défaillance du repreneur de l’entreprise Desgranges. « Ce dossier a été très compliqué car il a fallu aller au tribunal. Nous avions un repreneur, mais d’autres se sont manifestés depuis. Nous lui vendons 134 000 €, frais compris, ce tènement immobilier. Pour nous c’est une opération blanche car nous le vendons prix coûtant dans le but de maintenir des activités sur le territoire » a expliqué Guy Billoudet. Le site est vendu au groupe Jousseau qui possède une unité de production à Viré et deux à Pont-de-Vaux, lequel compte reprendre sur le site les fabrications de tapis convoyeurs d’antan.
Les autres dossiers portaient sur le PLUi (plan local d’urbanisme intercommunal) et le débat des orientations générales du PADD (projet d’aménagement et de développement durable) dont les grandes étapes ont été rappelées par Bertrand Vernoux, ces deux sujets, et le SCOT (schéma de cohésion territoriale) en corollaire occuperont pendant de longs mois encore l’assemblée qui sortira des urnes en mars prochain. De même que le dossier suivant : le plan de déploiement de la fibre optique présenté par le président qui a demandé au conseil de se prononcer sur la signature d’une convention de partenariat avec le Syndicat intercommunal d’énergie et de E-communicaion de l’Ain.
Enfin, comme le veulent les textes, le conseil communautaire a accepté la hausse de la nouvelle grille tarifaire applicable le 1er janvier 2020 présentée par M. et Mme Maassen, délégataires pour la gestion du camping Champ d’été à Reyssouze. Les questions figurant à l’ordre du jour, sauf une abstention (Agnès Pelus, maire de Reyssouze), ont été adoptées à l’unanimité.

 

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux