Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

14 Jan

René Féyeux a reçu la médaille du Sénat pour un quart de siècle passé au service de ses concitoyens.

Publié par RAYMOND Michel

René Féyeux a reçu la médaille du Sénat pour un quart de siècle passé au service de ses concitoyens.
Ce samedi 11 janvier en fin de matinée, la cérémonie des vœux du maire d’Ozan a rempli la salle des fêtes de la commune. Près d’une centaine d’habitants du village ont attentivment écouté le dernier discours de leur maire : René Féyeux qui avait institué cette cérémonie à l’aube de son premier mandat de maire il y a douze ans. Ce dernier discours marquait aussi le terme de 25 années passées par celui-ci au sein du conseil municipal. En effet, on savait déjà que René Féyeux ne se représenterait pas à l’élection municipale de mars prochain en raison de son âge (75 ans) et d’un état de santé qui s’est dégradé (voir article précédent).
Ce dernier a fait un large tour d’horizon sur les réalisations faites au cours de l’année 2019 en soulignant que seul était ajourné le chantier d’enfouissement des lignes électriques au bourg « en raison de la diminution des dotations budgétaires ». Parmi les derniers chantiers de la mandature, le maire s’est félicité de la livraison en mars, de sept nouveaux logements construits par Ain habitat au cœur du bourg, lesquels doivent accueillir pour cinq d’entre eux des personnes âgées et des familles pour les deux autres. Et du futur agrandissement des locaux de trois entreprises installées sur la zone d’activité intercommunale d’Ozan.
Au nom de la communauté de communes Bresse et Saône, le président Guy Billoudet a remercié René Féyeux pour les responsabilités qu’il a assurées comme vice-président en charge de l’environnement à la suite du départ de Jean-Jacques Willig, et pour le rôle de « commune test » qu’assurera Ozan pour la mise en place de « la pesée embarquée » à bord du camion de ramassage des ordures ménagères. Il a regretté problèmes liés au PLUi (plan local d’urbanisme intercommunal) : « sur ce dossier, il nous faut rester extrêmement vigilant, l’État, par ses normes contraignantes, souhaitant nous imposer un développement qui ne correspond pas à nos demandes. Dans de nombreux domaines, un certain nombre de textes s’imposent au PLUi et ne peuvent être ignorés, laissant malheureusement peu de place à l’initiative intercommunale. Notre volonté d’élus est de ne pas sacrifier notre territoire au motif de lois contraignantes dont le but est parfois de geler le développement que tous nous appelons de nos vœux ».
En fin de réunion, le sénateur Patrick Chaize a remis à René Féyeux la médaille du Sénat pour ce quart de siècle passé au service de ses concitoyens.
René Féyeux a reçu la médaille du Sénat pour un quart de siècle passé au service de ses concitoyens.
René Féyeux a reçu la médaille du Sénat pour un quart de siècle passé au service de ses concitoyens.
René Féyeux a reçu la médaille du Sénat pour un quart de siècle passé au service de ses concitoyens.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux