Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

23 Apr

Le CCAS et le supermarché Bi1 travaillent ensemble pour plus de solidarité.

Publié par RAYMOND Michel

Le CCAS et le supermarché Bi1 travaillent ensemble pour plus de solidarité.
Des livraisons à domicile sont proposées pour les personnes âgées ou isolées. Le centre communal d’action social (CCAS) est toujours présidé par le Maire de la Commune. Il est composé de cinq élus et de cinq bénévoles. À l’annonce du confinement, ses membres se sont immédiatement mobilisés. Ils ont utilisé la liste des personnes invitées lors du repas annuel. Sur cette liste, étaient répertoriés tous les concitoyens nés avant 1946. Tous ont été contactés par un membre du CCAS lequel est alors devenu leur interlocuteur privilégié. La Maire, Emily Unia souligne : "avec cette première étape, il s’agissait de prendre des nouvelles de nos habitants âgés, isolés ou en situation de handicap. Cela nous a permis d’établir une relation de confiance car nous leur téléphonons régulièrement". Le lien social ainsi créé a permis de détecter les besoins. L’idée a germé de proposer de menus services : imprimer des attestations de déplacement dérogatoires, aller à la pharmacie pour récupérer des médicaments. Pour les denrées alimentaires de première nécessité, un partenariat avec le supermarché Bi1 a été mis en place. Le référent CCAS prend la commande de la personne qu’elle suit au quotidien. Emily Unia et Géraldine Malterre, respectivement présidente et vice président du CCAS, centralisent les commandes qu’elles transmettent, ensuite, à Delphine Michel, directrice du supermarché Bi1. Cette dernière, aidée par son équipe, se charge de la préparation des commandes et établit une facture qui sera répercutée sur un compte client individuel. Dès le jeudi après-midi, Emily Unia et Géraldine Malterre viennent récupérer les commandes et peuvent les livrer. Ainsi, les déplacements des personnes à risque sont limités. Le CCAS rempli totalement sa mission
qui est de lutter contre l’exclusion, de soutenir les personnes âgées. Emily Unia précise : "nos concitoyens âgés sont normalement entourés de leur famille, mais les règles du confinement rendent souvent difficile, voire impossible un soutien quotidien. C’est pourquoi nous sommes là pour prendre le relais". La première livraison a eu lieu jeudi dernier, quatre personnes âgées de 75 à 95 ans, en ont bénéficié.
Heïdy Lacroix
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

De notre correspondant Heïdy LACROIX

Le CCAS et le supermarché Bi1 travaillent ensemble pour plus de solidarité.
Le CCAS et le supermarché Bi1 travaillent ensemble pour plus de solidarité.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux