Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

27 May

20 personnes au maximum peuvent assister aux cérémonies funéraires

Publié par RAYMOND Michel

20 personnes au maximum peuvent assister aux cérémonies funéraires
La famille Carrara a créé son entreprise de pompes funèbres marbrerie en 1976. Elle propose deux espaces funéraires, un à Ozan et un second à Saint André de Bagé. Elle a également implanté deux magasins, à Pont de vaux et Feillens. Elle emploie 20 salariés.
Au début de la pandémie, l’entreprise a assuré ses activités avec des masques périmés. Rapidement, la préfecture de l’Ain a pu lui fournir tout l’équipement nécessaire afin que les employés soient préservés de tout risque de contamination. Philippe Charnay, cogérant de la société, souligne : "nous sommes également au front mais en dernière ligne".
La pandémie a généré l’application de mesures exceptionnelle vis-à-vis des défunts et de leur famille. Ainsi, si le médecin, en signant le certificat de décès, stipule que la mort est liée au coronavirus, la mise en bière est alors immédiate et la famille ne peut y assister. Le corps du défunt est déposé, pour des raisons de sécurités sanitaires, dans une housse hermétique. Cette housse est désinfectée par pulvérisation, puis recouverte par un drap. Le choix entre crémation et inhumation a toujours été possible. En revanche, le gouvernent impose des restrictions. Les familles ne peuvent être présentes lors de la crémation. Pour les cérémonies, dans les cimetières, 20 personnes, au maximum, sont autorisées à y assister, personnel funéraire compris. Depuis 15 jours, les églises dans tout le département sont de nouveau ouvertes ainsi que les salles de cérémonie au sein des Funérariums. Cependant, la distanciation sociale reste obligatoire. Lors de ces moments chargés en émotions, faire respecter cette distanciation sociale demeure délicat : les familles sont en deuil, en souffrance. Philippe Charnay précise : "au début de la pandémie, les proches du défunt ne connaissaient pas l’existence de ces mesures. Nous les avons informés, accompagnés, soutenus dans ces circonstances si particulières. Les membres d’une même famille ont dû décider, entre eux, et avant le service, qui allait assister à la cérémonie et qui allait rester à la maison. Cela est très impactant, psychologiquement. En tant que professionnel, nous avons traversé des moments très compliqués". Philippe Charnay tient d’ailleurs à valoriser le travail exemplaire de ses employés, les journées étant longues et éprouvantes.
Certaines familles ont déjà fait part de leur souhait d’organiser, en hommage au défunt, un moment de recueillement, ouvert au plus grand nombre, une fois la pandémie vaincue.
Heïdy Lacroix 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De notre correspondant Heïdy LACROIX

20 personnes au maximum peuvent assister aux cérémonies funéraires
20 personnes au maximum peuvent assister aux cérémonies funéraires
20 personnes au maximum peuvent assister aux cérémonies funéraires

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux