Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

07 May

Les trois écoles de Pont-de-Vaux, Saint Bénigne, Arbigny-Sermoyer ont créé une école de secteur pour les enfants du personnel soignant.

Publié par RAYMOND Michel

Les trois écoles de Pont-de-Vaux, Saint Bénigne, Arbigny-Sermoyer ont créé une école de secteur pour les enfants du personnel soignant.

Les modalités de réouverture des écoles sont en cours de réflexion. À l’annonce de la fermeture des écoles le jeudi 12 mars, les écoles de Pont-de-Vaux, Saint Bénigne et Arbigny-Sermoyer se sont immédiatement organisées entre elles pour créer une école de secteur et pour accueillir les enfants du personnel de soignant. C’est l’école de Saint Bénigne qui a ainsi laissé ses portes ouvertes, autant que nécessaire. Les enfants étaient accueillis par des institutrices volontaires. Les locaux étaient quotidiennement désinfectés par les ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) de la Commune.
Au fils du confinement, chaque école s’est organisée pour offrir un enseignement à distance constant et de qualité. La connexion étant souvent difficile, les élèves doivent s’autodiscipliner : ils interagissent par écrit lors de cours en visio avec leur instituteur, les questions sont fermées, un système de smiley a été mis en place. Un mur de production en ligne a été créé (padlet).
À l’école d’Arbigny-Sermoyer, deux élèves ne disposent d’aucune connexion. Les parents récupèrent les cours à l’école en version papier. Une fois par semaine l’institutrice contacte son élève, par visio ou par téléphone, afin de vérifier s’il va tout simplement bien et afin d’éviter une démotivation liée à l’éloignement. Le Confinement donne lieu à une multiplication de cours individuel. Aurore Renoud, directrice, souligne : "le travail effectué par la profession est énorme. Nous avons beaucoup de retours très positifs de la part des parents. Cela valorise le métier".
Régulièrement, l’inspecteur de circonscription de la Bresse organise des réunions en visio, avec les directeurs des écoles du secteur. Ces réunions permettent de faire remonter les questions. La parole est libre ce qui permet de relâcher la pression.
L’annonce d’une ouverture progressive des écoles maternelles et primaires à compter du 11 mai pose de nombreuses problématiques. Un protocole sanitaire de 63 pages précise les modalités requises pour une réouverture dans le cadre de la pandémie. Le gouvernement souhaite s’appuyer sur les maires pour un déconfinement scolaire à la carte. De fait, les acteurs locaux de ce déconfinement scolaire sont nombreux : Maire, directeur d’école, instituteurs, parents, enfants, association de la cantine, association de la garderie, les transports de l’Ain pour le bus. Tous réfléchissent collectivement sur une éventuelle rentrée scolaire.

Heïdy LACROIX 

Les trois écoles de Pont-de-Vaux, Saint Bénigne, Arbigny-Sermoyer ont créé une école de secteur pour les enfants du personnel soignant.
Les trois écoles de Pont-de-Vaux, Saint Bénigne, Arbigny-Sermoyer ont créé une école de secteur pour les enfants du personnel soignant.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux