Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

09 Jul

Les Coquelicots toujours actifs.

Publié par RAYMOND Michel

Les Coquelicots toujours actifs.
Le rassemblement mensuel des Coquelicots s’est tenu vendredi soir sur le parvis de l’église, face à la mairie. Une quinzaine de personnes étaient présentes à cette 18ème rencontre qui a été l’occasion de faire le point sur les actions engagées depuis un an et demi au plan national par plus de sept mille militants ralliés à la lutte contre les pollutions des sols et de l’eau, contre l’extinction de la biodiversité et qui oeuvrent en faveur d’aliments sains, pour une agriculture paysanne et bio, pour une nature préservée, et contre les poisons dangereux que sont le glyphosate, les SDHI, sigle qui désigne les inhibiteurs de la succinate déshydrogénas, des fongicides, une sous-classe de pesticides, utilisés dans l’agriculture.
Rappelons que les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Qualifiés de « tragédie pour la santé », ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’emploi de pesticides à haute dose fait que le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans, la moitié des papillons en vingt ans, les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards, les grenouilles et les sauterelles disparaissent, et les fleurs sauvages deviennent rares. Le mouvement des Coquelicots exige des gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux