Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

31 Jul

Anthony Beigner entre dans la cour des grands.

Publié par RAYMOND Michel

Anthony Beigner avec sa médaille d'argent et son diplôme.

Anthony Beigner avec sa médaille d'argent et son diplôme.

En entrant à la MFR (maison famille rurale) de Bâgé-le-Châtel, Anthony Beigner, fils de Frédéric Beigner et de Natdine Prevel qui habite à Reyssouze, souhaitait devenir maraîcher. Or, trois stages dans des entreprises du bâtiment de la région : Corrand à Pont-de-Vaux, Lussiana à Reyssouze et Roland à Manziat, lui ont fait découvrir la maçonnerie et c'est cette voie qu'il aura finalement choisie en entrant au CFA (centre de formation des apprentis) des Vennes à Bourg-en-Bresse.
Grand bien lui en a pris car ce jeune homme de 18 ans a de ce fait participé au concours « Un des meilleurs apprentis de France » et vient d'obtenir au plan départemental une médaille d'argent en catégorie maçonnerie, pour avoir réalisé un projet qui lui aura demandé 60 heures de travail. La difficulté était de scrupuleusement respecter un cahier des charges rigoureux. Ce qu'il a fait. « Pour moi l'expérience de « l'un des meilleurs ouvriers de France » a été très enrichissante. Elle m'a appris à réaliser un projet du début à la fin tout en respectant un cahier des charges. J'ai appris à travailler avec des matériaux peu utilisés en entreprise, ce qui m'a permis d'acquérir de nouvelles techniques professionnelles. L'expérience restera un très bon souvenir et me permettra d'évoluer dans mon parcours professionnel » assure ce jeune homme de 18 ans. Malheureusement il lui aura manqué deux points pour qu'il puisse concourir pour le même titre au niveau national. Mais ce n'est sans doute que partie remise. En effet, à la rentrée prochaine Anthony Beigner s'attaque à un brevet professionnel qui lui permettra d'évoluer encore dans son métier. Ce nouvel objectif, il le conduira en alternance chez de nouveaux patrons. « J'ai conduit mon projet départemental de « l'un des meilleurs apprentis de France » avec Julien Roland, mais il me fallait changer d'univers et découvrir de nouvelles méthodes de travail. C'est pourquoi j'ai été embauché par l'entreprise Zaccanigno à Feillens » justifie-t-il. Anthony Beigner a récemment reçu les honneurs de la municipalité de Reyssouze en étant invité en mairie avec Julien Laurent, son premier maître d'apprentissage, et ses parents, lors d'une sympathique réception où les présents l'ont félicités pour son titre.
Le jeune apprenti avec Julien Roland, son maître d'apprentissage, et Nadine Prevel, sa maman.

Le jeune apprenti avec Julien Roland, son maître d'apprentissage, et Nadine Prevel, sa maman.

Commenter cet article

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux