Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

26 Dec

La populations de Saint-Bénigne sera recensée au mois de janvier.

Publié par RAYMOND Michel

Les trois agents recenseurs : Aline Deliot, Gérard Vattier et Gwlady Rigaud.

Les trois agents recenseurs : Aline Deliot, Gérard Vattier et Gwlady Rigaud.

En 2013, la commune de Saint-Bénigne comptait 1 226 habitants, ce qui représentait sur cinq ans, une croissance de population de 9,76 % par rapport au recensement de 2008. Sur la même période la population de l'Ain était en croissance de 6,16 % et de 2,51 % pour la France. Au rythme de près de 2 % par an au cours de ces dernières années, la population de la commune est en passe de rejoindre les chiffres du recensement de 1861 où avaient été recensés 1 316 habitants. Pour sa démographie, Saint-Bénigne est la deuxième commune de l'ex-canton de Pont-de-Vaux. Elle est suivie de Reyssouze et de Chevroux qui tutoient les mille habitants.

On connaîtra le chiffre exact de la population de Saint-Bénigne à l'issue du recensement qui se déroulera dans la commune du 19 janvier au 18 février prochain. A cet effet, le conseil municipal a désigné trois agents recenseurs : Gérard Vattier, Aline Deliot, et Gwladys Rigaud, auxquels il est demandé de réserver un bon accueil. Ces agents passeront de foyer en foyer pour distribuer des questionnaires qui serons remplis sous quelques jours et récupérés par les agents. Ces derniers remettront aussi des codes d'accès au cas où les personnes visitées  souhaiteraient être recensés en ligne. Ces trois agents recenseurs sont munis de cartes officielles qui permettent de les identifier. Ils sont tenus au secret professionnel.

Les recensements permettent de connaître le nombre d'habitants du pays. Ils déterminent la population de chaque commune. De ces chiffres découlent la participation de l'Etat au budget des communes (dotations de fonctionnement). Plus une commune est peuplée, plus les  participations financières sont importantes. La connaissance précise de la répartition de la population sur le territoire permet aussi d'ajuster l'action publique aux besoins des populations pour les d'équipements collectifs nécessaires (écoles, maisons de retraite etc...), de préparer les programmes de rénovation des quartiers, déterminer les moyens de transports à développer etc... La participation des citoyens est essentielle. Elle est rendue obligatoire par la loi, mais c'est avant tout un devoir civique, utile à tous.

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux