Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux

14 Apr

La maison médicale fermera-t-elle ses portes le 30 juin ?

Publié par RAYMOND Michel

La maison médicale fermera-t-elle ses portes le 30 juin ?

En fin de réunion de la communauté de communes du Pays de Bâgé et de Pont-de-Vaux qui s'est tenue mercredi soir à la salle polyvalente de Bâgé-le-Chatel, au moment des questions diverses, le président Guy Billoudet a parlé de la menace de fermeture le 30 juin prochain qui pèse sur la maison médicale de Pont-de-Vaux, et les trois réunions qu'il avait tenues avec les médecins susceptibles de rester, deux semble-t-il, le président du conseil de l'ordre et un représentant de l'ARS (agence régionale de santé). « Si cette maison ferme, elle ne rouvrira pas et nos administrés nous le reprocherons » a-t-il prévenu en annonçant qu'il allait présenter les propositions écrites de la communauté de commune lors d'une prochaine réunion qui se tiendra le mardi 18 avril. « Nous avons évoqué lundi en réunion de bureau diverses propositions qui pouvaient être faites pour l'installation d'un nouveau médecin. Nous proposerions les six premiers mois gratuits et au niveau du secrétariat nous financerions un poste jusqu'à deux médecins, puis à partir du troisième tout serait pris en charge par les médecins eux-mêmes. Si vous en êtes d'accord, cette proposition sera faite mardi prochain car jusqu'ici nous n'avons fait qu'échanger des propos et nous n'avons jamais fait de proposition écrite ou quoi que ce soit. Le cas échéant, ce genre d'opération sera pratiquée pour les autres maisons médicales du territoire ». « Quel est le montant de location mensuelle ? » questionnait l'un des délégués. « La location représente 500€ par mois » a répondu le président. Malgré quelques réticences dans l'assemblée : « si on marche ils demanderont la gratuité entière » et « après ce sera les infirmières, les dentistes et les kiné qui nous ferons les mêmes demandes », Guy Billoudet a tranché en soulignant que ces propositions feront l'objet d'une convention précisant notamment que les médecins s'engageraient à rester pendant cinq ans.

A la suite de quoi, l'assemblée a accepté à l'unanimité moins une abstention. Cette proposition sera donc présentée lors de la réunion qui est prévue le mardi 18 avril. Mais un élément nouveau risque encore de brouiller les cartes. En effet, Guy Billoudet a lu une lettre reçue le matin même de l'une des deux médecins de la maison médicale qui faisait part de son départ à compter du 1er juillet et qu'elle ne serait pas présente à la réunion du 18 avril : « les décisions de la communauté de communes n'étant pas intervenues dans un délai raisonnable ». « Ce courrier est honteux et je pèse mes mots » a déclaré le président qui était suivi en cela de commentaires similaires de plusieurs délégués. A suivre.

Archives

À propos

Les informations quotidiennes du Journal de Pont-de-Vaux